Free Mobile commence à booster sa 4G pour ses abonnés grâce à une nouvelle évolution

Free Mobile commence à booster sa 4G pour ses abonnés grâce à une nouvelle évolution

Free Mobile s’ouvre à l’utilisation de 15 MHz sur la fréquence 2100 MHz en 4G. Si pour l’heure cette évolution semble localisée, elle promet plus de débit aux abonnés.

La 4G de Free Mobile continue de progresser. Alors qu’il ne disposait que de 5MHz en 3G sur la bande 2100 MHz, le trublion détient depuis septembre dernier un bloc de 15 MHz, de quoi lui permettre d’utiliser cette fréquence en 4G. De ce gain de spectre, rendu possible grâce au “New Deal mobile” signé avec l’Etat en 2018 et à la réattribution des fréquences, Free en tire profit depuis plusieurs mois avec l’activation au 1er avril dernier de 3 490 sites dans cette bande en 4G, selon les chiffres de l’ANFR. Ce déploiement permet ainsi à ses abonnés de gagner en débit grâce à l’agrégation de fréquences.

Et bientôt plus encore puisque l’opérateur de Xavier Niel commence à utiliser les 15 MHz alloués sur la bande 2100 MHz contre 10 MHz jusqu’à présent en 4G. Après une première évolution de ce type repérée en février dernier à Melun en Seine-et-Marne, c’est au tour des supports 4G de la métropole de Bordeaux de bénéficier d’un passage en 15 MHz sur la fréquence 2100 MHz. Selon les constatations de VacheGTI, membre de notre partenaire RNC Mobile, cette amélioration apportant plus de vitesse, “implique de couper la 3G 2100 MHz pour éviter le brouillage entre les sites”.