Free Mobile : vers l’utilisation de toute la largeur de spectre allouée en 5G, pour de meilleurs débits

Free Mobile : vers l’utilisation de toute la largeur de spectre allouée en 5G, pour de meilleurs débits

Free Mobile semble enfin en mesure d’utiliser les 70 MHz sur la bande 3,5 GHz obtenus il y a plus d’un an lors des enchères 5G.

Avant de commercialiser la 5G fin 2020 dans l’Hexagone, les quatre opérateurs nationaux se sont livrés bataille lors d’enchères sur la bande coeur 3,5 GHz. Grand gagnant, Orange a ainsi remporté 90MHz, contre 80 MHz pour SFR, et 70 MHz pour Free Mobile et Bouygues Telecom.

Seulement pour l’heure, l’opérateur de Xavier Niel n’utilise pas toute la largeur de spectre obtenue, se contentant de 60 MHz. Pour comprendre pourquoi, il faut se tourner vers son équipementier Nokia. Le groupe finlandais n’a visiblement pas été dans la capacité de proposer une configuration logicielle adaptée au lancement de la 5G de Free Mobile. Plus d’un an après, le problème semble enfin en passe d’être réglé, à en croire certaines informations repérées par @Haojy2, un membre de la communauté, sur des sites 5G 3,5 GHz de Free Mobile situés au sein de son siège social dans le 8e arrondissement de Paris. L’opérateur utilise bel et bien actuellement 70 MHz sur ses supports. De quoi espérer un déploiement national prochainement, et aussi de meilleurs débits à condition encore une fois de disposer d’une configuration optimale sur son smartphone.

Free Mobile commence à utiliser pleinement les 70 MHz obtenus lors des enchères 5G.

 

De son côté, Bouygues Telecom a été confronté au même problème au lancement mais depuis plusieurs mois, Huawei puis Ericsson ont permis à l’opérateur d’utiliser toute la largeur de spectre sur ses sites équipés de la bande 3,5 GHz.