Xavier Niel investit dans une nouvelle école supérieure française axée sur la data

Xavier Niel investit dans une nouvelle école supérieure française axée sur la data

Une nouvelle école de commerce-finances faisant la part belle à la donnée et au code informatique va voir le jour à Paris. Baptisé Albert, cet établissement est soutenu par Xavier Niel.

Former les leaders français de demain en ajoutant une corde cruciale à leur arc, la data. La rentrée prochaine, une nouvelle “business school” accueillera une première promotion d’une soixantaine d’étudiants au sein d’un bâtiment de 2.500 mètres carrés en plein Xe arrondissement de Paris.

En plus d’une formation classique d’une école de commerce, “Albert” en référence à Albert Einstein, focalisera la moitié de son enseignement sur la donnée et le code informatique. “Aujourd’hui, on ne peut pas gérer une entreprise sans comprendre la donnée”, commente son fondateur Grégoire Genest. Les grands langages de programmation comme Python n’auront plus de secret pour les étudiants suivant le cursus. L’objectif, en faire des experts de la donnée.

Parmi les investisseurs principaux, figurent Xavier Niel et sa compagne Delphine Arnault mais aussi le business angel Pierre-Edouard Stérin. Le fondateur d’Iliad n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’il a notamment créé “42” en 2013, une école atypique gratuite et sans professeur de code informatique, devenue une référence mondiale. “Alors que la French Tech connaît une accélération fulgurante, nous avons aujourd’hui un enjeu critique de formation pour accompagner cette dynamique”, a-t-il d’ailleurs déclaré à propos d’Albert.

Cette nouvelle école dite “d’excellence” (bac+5) se dotera de professeurs de Polytechnique, HEC, l’ENS ou encore Stanford. Elle permettra aux étudiants de payer leur scolarité après avoir fait leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

Source : AFP