Orange, Free, Bouygues et SFR : l’usage de la 5G s’amorce et la consommation data repart à la hausse

Orange, Free, Bouygues et SFR : l’usage de la 5G s’amorce et la consommation data repart à la hausse

Toujours plus d’utilisateurs accédant à la 4G et une 5G qui s’amorce, tel est le bilan de l’Arcep dans son observatoire. Si l’usage de la voix repart à la baisse et celui des SMS reste stable, la consommation data moyenne par abonné augmente.

“Au total, 64,3 millions de clients ont utilisé les réseaux 4G ce trimestre, ce qui représente un peu plus de huit cartes SIM sur dix”, indique l’Arcep, dans son observatoire des marchés des communications électroniques au 3e trimestre 2021.

Le gendarme des télécoms souligne également que “l’usage des réseaux 5G s’amorce”, en rappelant que les opérateurs ont ouvert les vannes fin 2020. Le nombre d’utilisateurs disposant à la fois d’un forfait et d’un mobile compatibles et ayant utilisé les réseaux 5G a été multiplié par deux en l’espace d’un trimestre, pour atteindre les 1,6 million à l’issue du troisième trimestre 2021.

Une voix en baisse, des SMS stables, une data en hausse

L’Arcep rappelle que la crise sanitaire avait propulsé l’usage de la voix dans le mobile à “un niveau jamais égalé jusque-là” de 4h27 par mois, alors qu’il était “relativement stable autour de 3h10 par mois depuis cinq ans”. Or, “depuis le deuxième trimestre 2021, le trafic mobile diminue”, note le régulateur, tout en soulignant que “l’usage vocal des utilisateurs de téléphone mobile se maintient à un niveau nettement supérieur à la période pré-pandémique”. La consommation moyenne était en effet 3h39 par mois par carte SIM au troisième trimestre 2021, contre 3h14 au troisième trimestre 2019. De son côté, le nombre de SMS a diminué de 14 % au cours du trimestre. “La consommation moyenne par carte s’est en revanche stabilisée, depuis le début de l’année 2021, autour de 132 SMS par mois”, note toutefois le régulateur.

L’Arcep rappelle “une stagnation de l’usage moyen de données des utilisateurs des réseaux 4G, à 11 Go, du troisième trimestre 2020 au premier trimestre 2021”. Mais le régulateur note également une consommation de données reprenant sa progression. Elle s’élevait en effet à 12 Go par mois et par abonné 4G à l’issue du troisième trimestre 2021. Cela représente une hausse de 10 % en un an et porte le total consommé à 2,3 exaoctets.

Près de 80 millions de cartes SIM

Au 30 septembre 2021, 79,8 millions de cartes SIM étaient en service en France, dont 72,1 millions, soit plus de 90 %, pour des forfaits. “Ces derniers continuent d’augmenter à un rythme élevé et sensiblement identique aux trimestres précédents”, souligne l’Arcep. De son côté, “le nombre de cartes prépayées, dont la contraction avait déjà fortement ralenti le trimestre dernier (- 230 000 en un an), voit à nouveau son rythme de recul s’amoindrir : – 100 000 en un an contre – 1,2 million un an auparavant”, fait par ailleurs remarquer l’autorité administrative.