L’État confie la gestion de son réseau interministériel à Orange et SFR

L’État confie la gestion de son réseau interministériel à Orange et SFR

Orange et SFR remportent six lots dans le cadre d’un appel d’offres à près de 300 millions pour la gestion du réseau interministériel de l’État.

Le 31 mars 2021, l’État a lancé un appel d’offres pour la “Fourniture des réseaux de collectes IP et Ethernet en métropole (hors Ethernet en IDF) du réseau interministériel de l’État (RIE)”.

Ce marché à 292,9 millions d’euros composé de 7 lots a été dans sa quasi-totalité remporté par Orange et SFR. Dans le détail, l’opérateur historique a récupéré deux lots que sont la collecte IP VPN Premium Fibre pour 110,3 millions d’euros et le service Ethernet Premium pour 23,2 millions. De son côté, l’opérateur au carré rouge se voit attribuer quatre lots. Parmi eux : le service de collecte IP VPN Cuivre pour 51,5 millions, le service de collecte IP VPN Standard Fibre pour 34,6 millions, le service de collecte IP VPN Économique pour 20 millions et enfin le service Ethernet Standard pour 4,3 millions. Pour chacun des différents lots, 3 à 5 offres avaient été reçues.

En août dernier, le septième lot à 4,8 millions d’euros devant permettre de fournir “les services de management en vue d’assister l’Administration à la maitrise d’ouvrage des réseaux de collecte des lots 1 à 6” a été attribué aux sociétés de consulting Pragma et Wavestone.

“L’accord-cadre a pour objet l’acquisition de services d’acheminement de flux numériques (données, voix, vidéos, …) sur l’ensemble des points de présence de l’Administration, avec la fourniture éventuelle d’équipements et de services ou prestations associés”, explique le bulletin officiel des annonces des marchés publics en date du 20 novembre 2021. Cela représente plus de 12 000 sites sur le territoire.

Source : NextInpact