Aucun délai, Apple va devoir offrir rapidement plus de liberté aux développeurs d’applications

Aucun délai, Apple va devoir offrir rapidement plus de liberté aux développeurs d’applications

Dans l’affaire opposant Apple et Epic Games, la juge n’a pas accepté la requête de la firme à la pomme qui va ainsi devoir modifier le fonctionnement de sa boutique applicative dans les plus brefs délais.

“C’est extrêmement compliqué”, selon Mark Perry, avocat d’Apple dans une bataille judiciaire face à Epic Games, l’éditeur du jeu Fortnite. “Cela va être la première fois qu’Apple va autoriser des liens en direct dans une application pour du contenu numérique. Il faudra des mois pour comprendre les problèmes techniques, économiques, commerciaux et autres”, a-t-il souligné.

Et pourtant, la firme à la pomme a été sommée cette semaine de mettre en application une injonction prononcée le 10 septembre dernier et pour laquelle elle avait fait appel en octobre. Selon la juge Yvonne Gonzalez Rogers, “la requête d’Apple est basée sur une lecture sélective des conclusions de la cour et ignore toutes les conclusions qui ont soutenu l’injonction”.

D’ici le 9 décembre, Apple devra par conséquent offrir plus de liberté aux développeurs présents sur l’App Store en leur permettant d’utiliser le système de paiement de leur choix. Ils pourront s’affranchir du système de paiement intégré et échapper à la commission d’Apple.

Cet épisode est celui d’un feuilleton judiciaire entre Apple et Epic Games démarré en 2020, lorsque l’éditeur avait tenté de proposer son propre système d’achat, avant de voir son jeu rapidement éjecté de l’Apple Store. Dans sa croisade, Epic Games reproche à Apple des pratiques nuisant à la saine concurrence et portant ainsi préjudice aux consommateurs.

Source : NextInpact