Sécurité des réseaux : Nokia ouvre son centre européen d’excellence en cybersécurité en France

Sécurité des réseaux : Nokia ouvre son centre européen d’excellence en cybersécurité en France

Dans un contexte de développement du numérique et d’augmentation de la cybercriminalité, Nokia choisit la France pour le lancement de son Centre Européen d’Excellence en Cybersécurité.

Nokia a fait son choix. C’est donc à Lannion, en Bretagne, que l’équipementier réseau ouvre son Centre Européen d’Excellence en Cybersécurité. Une centaine de postes sont ouverts au recrutement pour renforcer les équipes existantes, indique d’ailleurs la firme.

“Avec le développement de la 5G, de l’industrie 4.0 et la virtualisation des réseaux qui y est associée, il est plus que jamais essentiel de renforcer la collaboration entre tous les acteurs pour apporter une réponse forte aux enjeux de cybersécurité. C’est tout l’enjeu de ce nouveau centre qui s’appuie sur la très grande expertise de Nokia dans la sécurité des réseaux et va nous permettre d’aller plus loin dans l’accompagnement de nos clients opérateurs et entreprises en France et en Europe”, explique Pierre-Gaël Chantereau, président de Nokia en France.

Dans un contexte de développement du numérique et d’augmentation de la cybercriminalité, l’objectif est de “permettre à la fois d’améliorer et de sécuriser les réseaux d’infrastructures critiques et les actifs de nos clients opérateurs et entreprises, mais également de les accompagner dans la mise en œuvre effective de stratégies opérationnelles visant à améliorer leurs capacités de prévention, détection et réponses aux menaces”, explique Nokia.

Parmi les missions confiées à ce centre : l’analyse des risques, le développement de modèles adaptatifs, la constitution d’une bibliothèque de solutions génériques en réponse aux besoins opérationnels, le développement et la simulation de stratégies opérationnelles pour la prévention et la détection des menaces, la création de liens avec d’autres acteurs du monde de la cybersécurité afin de développer un écosystème unique. Ce nouveau centre viendra par ailleurs en support des centres de gestion opérationnelle de sécurité et d’intelligence au niveau mondial. Il proposera enfin des services de conseil pour la protection des réseaux de communication publics ou privés.