Forfaits sans engagement : UFC Que-Choisir pointe du doigt “les embrouilles d’Orange”

Forfaits sans engagement : UFC Que-Choisir pointe du doigt “les embrouilles d’Orange”

L’engagement sur les forfaits mobiles d’Orange, ce n’est pas totalement fini. Certains restent en effet concernés.

Orange a affiché sa volonté de casser les codes et de ne plus chercher à retenir ses abonnés par la contrainte, mais plutôt pour la qualité de service. Comme chez sa marque low cost Sosh ou chez Free Mobile, fini ainsi l’engagement de durée sur ses forfaits mobiles. Fini aussi les pénalités à payer pour les clients décidant de partir avant (lors d’une déconvenue ou d’une promotion intéressante, par exemple).

“Dans la pratique toutefois, tous ne sont pas concernés”, tempère UFC-Que Choisir, tout en indiquant au passage que “l’opérateur a surtout dû s’adapter à une clientèle de plus en plus en recherche de liberté”. En effet, la mention “Sans engagement” peut laisser place à la mention “Engagement de 24 mois” lorsque l’on indique vouloir un mobile.

Ce maintien de l’engagement lors de l’ajout d’un mobile dans l’équation concerne les plus gros forfaits d’Orange, ceux de 130 et 200 Go. “Mieux vaut donc, avant de souscrire, s’y prendre à deux fois pour vérifier si la signature du contrat est soumise à un engagement ou pas”, conseille UFC-Que Choisir.

Sans mobile :

Avec mobile :

Toujours en parlant des forfaits mobiles haut de gamme de l’opérateur historique, UFC-Que Choisir rappelle qu’“Orange a aussi décidé de supprimer de son catalogue son forfait 5G illimité”. Et d’y voir “une bonne nouvelle”, au motif que “les forfaits sans limitation de gigas ont en effet tendance à inciter les utilisateurs à consommer inutilement de la data”, alors que “chaque gigaoctet consommé consomme de l’énergie et pollue”.

Source : Que Choisir