La fibre optique arrive également dans les châteaux

La fibre optique arrive également dans les châteaux

La fibre optique se déploie partout en France, y compris dans les monuments historiques tels que les châteaux.

La filière télécom ne cesse de souligner la progression du vaste chantier de la fibre optique, avec toujours plus de particuliers et d’entreprises éligibles aux forts débits et à la latence réduite promis.

Ce quadrillage du territoire concerne également les monuments historiques tels que les châteaux. Exemple récent : celui de Cheverny, dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire. Construit à partir de 1624 et ouvert en 1634, il s’agit de l’un des plus fréquentés de la Loire, avec ceux de Blois et de Chambord. Pour l’anecdote, il servira d’inspiration à Hergé pour le château de Moulinsart.

Chargés du fibrage du site, Orange et ses sous-traitants ont dû prendre en compte la particularité des lieux pour en préserver l’intégrité et rendre ce bond technologique transparent aux yeux des visiteurs. “Une fois que tout est terminé, c’est comme s’il n’y avait rien eu de fait, mais on a la fibre”, explique Charles-Antoine De Vibraye, le marquis du Château de Cheverny.

À la clé, pour les visiteurs, c’est la possibilité de visites augmentées, avec les hologrammes par exemple. Au-delà de l’aspect visites et loisirs, Charles-Antoine De Vibraye évoque l’aspect sécurité, grâce à la meilleure circulation des informations.

Dans une précédente vidéo, Axion expliquait de son côté les contraintes pour fibrer l’un des plus beaux villages de France.