Xavier Niel investit dans une nouvelle génération de terminaux de paiement

Xavier Niel investit dans une nouvelle génération de terminaux de paiement

Une nouvelle société à ajouter au palmarès de Xavier Niel.

Le fondateur de Free continue ses investissements dans l’innovation française. Il a récemment participé via sa société Kima Ventures à une nouvelle levée de fonds de 1,2 millions d’euros effectuée par la fintech française Yavin. L’objectif de cette société créée en 2020 est simple : équiper les commerçants avec des terminaux de paiement innovants et offrir une alternative aux produits traditionnels des banques.

L’outil de Yavin tourne sous Android et est conçu pour s’intégrer aux logiciels classiques de caisse et de néobanques, permettant d’accepter différents moyens de paiement, tels que les tickets-restaurants (Swile, Resto Flash) mais aussi des QR Codes. Une architecture ouverte donc, permettant ainsi à des éditeurs de logiciels de développer directement des applications sur ces terminaux.

Yavin compte plus de 500 marchands clients et gère des dizaines de millions d’euros de transaction par an, avec un modèle différent de sa concurrence puisque la société se rémunère sur les services apportés aux commerçants et non grâce à des commissions. Cette fintech ambitionne de devenir le leader de la troisième génération de terminaux de paiement et permettre également aux commerçants et PME d’adopter les codes du numérique.

Source : La Lettre de l’Expansion