Netflix : attention à l’arnaque annonçant un abonnement expiré

Netflix : attention à l’arnaque annonçant un abonnement expiré

C’est la rentrée également pour les malfaiteurs du web. Une nouvelle arnaque par mail a été repérée, vous faisant tout simplement croire que votre abonnement a expiré.

Les arnaques reprennent. Une nouvelle campagne de phishing liée à Netflix est en cours, avec un mail reprenant trait pour trait l’identité du géant de la SVOD.

La plateforme fait partie des marques les plus imitées par les arnaqueurs en 2020, et cette campagne de phishing est particulièrement bien réalisée. Vous recevez ainsi un mail semblant provenir de votre service de SVOD favori, vous annonçant que votre abonnement à expiré. Le but ici est bien sûr de vous faire saisir toutes vos coordonnées bancaires sur un faux site.

Il s’agit d’une arnaque assez connue dans le monde anglophone, qui se diversifie donc puisque le mail est désormais rédigé dans la langue de Molière. Le message est concis, signé de “l’équipe NFX”, mais les habitués pourront déceler quelques failles.

On passera sur les quelques erreurs de français et on peut noter que la fin du mail est rédigé en anglais et que la date est écrite au modèle américain (mois/jour/année). De quoi mettre la puce à l’oreille.

crédit photo : Phonandroid

Si nous vous déconseillons d’ouvrir ce mail, en cliquant sur le lien fourni par ce dernier vous débarquez sur un site plus vrai que nature, mais tout de même bloqué par les navigateurs. Cependant, face à “l’urgence” de la situation, vous pouvez être tentés d’outrepasser l’avertissement donné par Chrome ou Mozilla, pour finalement arriver sur une copie convaincante de Netflix.

Le piège se referme, et une fois vos identifiants saisis, on vous demande de saisir vos données bancaires, pour faire d’une pierre deux coups.

Comme nous le rappelons souvent lors de nos propres signalements, il faut vérifier les adresses (l’adresse d’expédition dans le cas d’un e-mail ou l’URL dans le cas d’un site Web), rester méfiant face aux propositions un peu trop alléchantes (cadeaux inattendus et trop prix très attractifs) et les fautes un peu trop nombreuses dans l’e-mail ou sur le site. Pensez aussi à vérifier si l’arnaque n’a pas été signalée à l’aide d’une recherche sur le Web. Préférez enfin un accès direct à un site, plutôt qu’un lien dans un e-mail ou dans un SMS.

Source : Phonandroid