Free annonce couvrir 99% de la population en 4G, et rattrape son retard

Free annonce couvrir 99% de la population en 4G, et rattrape son retard

Free Mobile couvre 99% de la population en 3G et 4G mais aussi 60% en 5G.

Au-delà de la 5G, Free cravache et d’investi massivement dans ses infrastructures mobiles 4G. En France métropolitaine et aux Antilles où le lancement de ses offres Free Mobile est attendu de pied ferme, ses investissements dans son réseau ont augmenté de 56% au second trimestre 2021 en comparaison de l’exercice précédent, un an plus tôt. Lors des 6 premiers mois de l’année, l’opérateur de Xavier Niel  a ainsi activé près de 1 200 nouveaux sites 3G, lui permettant de couvrir 99% de la population en propre dans cette technologie. Gros coup d’accélérateur aussi sur la 4G,  avec  l’ouverture des fréquences 1 800 MHz en 4G sur près de 900 sites supplémentaires et le déploiement sur plus de 1 500 nouveaux sites des fréquences 700 MHz en 4G. “Ces efforts nous ont permis de porter la couverture de la population 4G à près de 99% à fin juin 2021”, informe Free Mobile. Et d’ajouter disposer d’une couverture de près de 60% en 5G (700 MHz+ 3,5 GHz).

Orange est loin devant, Bouygues et SFR regardent dans leur rétroviseur

“Fin juin, nous avons  dépassé la barre des 20 000 sites actifs 4G et la barre des 10 000 sites 5G ouverts commercialement, confortant la position de Free Mobile comme étant le plus grand réseau 5G de France “,  poursuit-il dans son rapport de gestion. Selon l’ANFR, l’opérateur de Xavier Niel comptait précisément 20 395 sites 4G au 1er août contre 21 989 sites pour Bouygues, 22 300 sites pour SFR et 26 464 sites du côté d’Orange. Si l’opérateur historique est indétrônable, l’écart entre Free Mobile et ses deux autres rivaux se réduit de plus en plus bien que les derniers pourcentages soient les plus difficiles. La qualité du réseau de l’ex-trublion tend à se hisser à leur hauteur et ferait même oublier qu’il déploie son réseau depuis 2012 seulement. A titre de comparaison, Bouygues Telecom a annoncé en février 2019, couvrir 99% de la population en 4G avec seulement 17 011 sites 4G en service. Free Mobile atteint ce pourcentage avec 3000 sites de plus mais il faut dire que le New Deal est passé par là et chaque telco doit construire 5000 sites supplémentaires pour généraliser la 4G partout sur le territoire. En 2019 et 2020, l’opérateur français d’Iliad a été celui à avoir le plus déployé de supports 4G dans l’hexagone.

A l’heure où la croissance des débits et du nombre d’utilisateurs 4G est importante , “les capacités des liens d’interconnexions des sites mobiles deviennent un point critique pour les opérateurs”, indique t-il par ailleurs . Afin de proposer  les meilleurs débits possibles à ses abonnés, l’opérateur favorise au maximum le raccordement de sites en fibre avec aujourd’hui près de 95% de ses sites raccordés dans les Zones Très Denses.