Les Français fidèles à leurs box malgré l’essor des TV connectées

Les Français fidèles à leurs box malgré l’essor des TV connectées

Le petit écran a été le parfait compagnon des consommateurs durant la crise sanitaire. Et le marché des téléviseurs connectés en profite pleinement, poussé par l’adoption des plateformes de streaming. 

Les Smart TV remplaceront-elles les box en France ? Pas sûr. Le premier trimestre 2021 a bel et bien été marqué par une accélération des achats de téléviseurs, et notamment de TV connectées. Une hausse de 9% sur un an , avec 51.22 millions de téléviseurs vendus et une flambée des prix. Le marché des smart TV et pour sa part estimé à 147 milliards en 2020, et devrait atteindre 193 milliards de dollars cette année.

Le choix d’un téléviseur intelligent, avec une interface et des applications est notamment déterminé par la présence des plateformes de streaming, soit directement installées soit téléchargeables depuis les différents stores présents sur chaque modèle. Cependant, les Français font figure d’exception. Déjà dotés d’une box fournie par leur opérateur, les habitants de l’Hexagone ne dépendent pas de leur téléviseur pour accéder à Netflix, Prime Video et consorts.

En effet, certaines box, notamment la Freebox Pop ou la Bbox Miami, permettent par exemple d’accéder au Play store et d’ainsi bénéficier d’un catalogue d’application et de plateformes tout aussi vaste, sans forcément nécessiter d’accords entre les plateformes entre votre opérateur et une plateforme de streaming. C’est notamment le cas pour Salto et la Freebox Pop par exemple, disponible donc directement depuis le store de Google, sans que Free ait conclu d’accord avec les propriétaires du service.

Cependant, d’après Guillaume Rault, le vice-président de Samsung Electronics France, “ le confinement a entraîné une prise de conscience, avec des consommateurs en quête de télévision connectée“. Celui ci estime d’ailleurs que “le fait qu’Amazon Prime diffuse la Ligue 1 de foot est un vecteur d’achat” pour les téléviseurs connectés. A noter cependant que la plateforme d’Amazon est disponible chez tous les opérateurs et que des opérateurs comme Free ou SFR proposent déjà des abonnements à Netflix, Prime ou encore Disney+ en option.

D’autres éléments peuvent cependant conduire à l’achat d’une Smart TV : taille de l’écran, résolution de l’image, qualité des couleurs ou tout simplement renouvellement d’un vieux téléviseur et modernisation de l’équipement. Les opérateurs français ne sont d’ailleurs pas indifférents à ces nouveaux modèles de téléviseur et cherchent à se positionner vis à vis ce nouveau support.

De son côté, Free a pour sa part développé une toute nouvelle interface TV qu’il s’emploie à déployer sur de nouveaux supports. La première excursion d’Oqee en dehors de la Freebox a eu lieu sur les téléviseurs connectés Samsung, qui est avec LG l’un des leader du marché. Ce déploiement est cependant réservé aux abonnés Freebox Pop et Delta pour le moment, et ne fonctionne que pour un usage en multi-TV. Orange avait pour sa part lancé son application sur Smart TV Samsung en 2013, mais n’a rien annoncé de neuf depuis.

Bouygues et SFR pour leur part ont opté pour une approche différente. L’année dernière, les deux opérateurs ont lancé des offres internet fixe proposant, en lieu et place du player classique, un téléviseur connecté Samsung avec une application dédiée à leurs services TV. Les téléviseurs sont vendus à un tarif préférentiel rendant l’offre assez attractive pour quiconque désirerait changer d’appareil.

Il reste à voir si ces évolutions marqueront la fin de la box telle que nous la connaissons. Xavier Niel y croyait en 2010, affirmant au sujet d’Android TV et des Smart TV: “d’ici 15 à 20 ans, ces équipements auront fait disparaître le concept de box du marché français et il est vraisemblable que la télévision devienne un bien de consommation quasi «”jetable”. ”

Source : Le Figaro