5G : une maire invite Free et les autres opérateurs à se mettre d’accord pour éviter l’anarchie

5G : une maire invite Free et les autres opérateurs à se mettre d’accord pour éviter l’anarchie

Free et ses rivaux veulent déployer la 5G dans une commune. Pas question de multiplier les pylônes de téléphonie mobile, insiste la maire. Il va falloir se mettre d’accord et mutualiser les équipements.

En plein de déploiement de la 5G, Free, Orange, Bouygues Telecom et SFR s’intéressent à la commune de Taden, dans le département des Côtes-d’Armor, en région Bretagne.

La maire, Évelyne Thoreux, fait son possible pour ne pas arriver à une situation “anarchique” qui se traduirait pas la multiplication des équipements dans le secteur.

Privilégier la mutualisation à la multiplication

“La commune ne dispose pas de terrain dans le secteur et je souhaite voir ces équipements se situer le plus loin possible des habitations. Je désirerais aussi que ces équipements soient mutualisés entre tous les opérateurs, SFR, Bouygues, Orange et Free, puisqu’ils ont les mêmes objectifs d’installation dans le secteur”, explique-t-elle.

Un dossier déposé par Free Mobile, pour l’installation d’un pylône rue de la Tramontane, a ainsi déjà reçu un avis négatif. Un autre projet, d’Orange cette fois, s’intéresse à l’aire de covoiturage de Dombriand. Bouygues Telecom et SFR viennent quant à eux de manifester leur intérêt pour la zone d’activité des Alleux.

L’édile souligne toutefois avoir un pouvoir très limité. “Je n’ai pas le pouvoir de m’opposer à ce projet, en ayant recours au principe de précaution sanitaire et pour des raisons environnementales ou patrimoniales, en absence de site classé ou inscrit à proximité”, déclare-t-elle.

Source : Actu.fr