Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms : les prémices d’un monde connecté, un grand pas pour Freebox TV

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms : les prémices d’un monde connecté, un grand pas pour Freebox TV

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


20 mai 2012 : Exit la Neufbox, bonjour la box de SFR !

Les changements de noms pour SFR continuent : c’est dorénavant la Neufbox, créée par l’opérateur Neuf Télécom, qui change de nom après 9 ans d’existence, ironique, non ? La Neufbox devient ainsi, le 20 mai 2012, la box de SFR, même si l’opérateur au carré rouge a continué d’utiliser le terme Neufbox pour ses offres longtemps après le rachat de Neuf Télécom.


20 mai 2008 : Free, premier opérateur à proposer la chaîne LCP-Assemblée nationale 24h/24h

Free fait entrer les Freenautes au coeur de l’actualité politique et parlementaire” annonçait l’opérateur de Xavier Niel le 20 mai 2008. C’est en effet une chaîne importante pour suivre la vie politique Française qui débarquait sur la Freebox, dans sa version 24h/24h. Car à l’époque, la chaîne publique LCP-Assemblée Nationale était diffusée exclusivement en alternance avec Public Sénat.


21 mai 2005 : l’autorité de régulation des télécoms devient l’ARCEP

L’autorité de régulation des télécommunications, ou ART à l’époque, se voit confier une nouvelle mission. C’est en effet le 21 mai 2005 que la régulation des activités postales s’ajoute aux prérogatives de l’ART, qui devient ainsi l’ARCEP, soit l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes. L’autorité continue d’officier, elle dévoile notamment les nouvelles directives autour du déploiement des réseaux et sait agiter son bâton de gendarme lorsque c’est nécessaire.

Qui dit changement de nom, dit également nouveau logo !


21 mai 2007 : Free étend l’accessibilité à son service télévision

Free a proposé en 2007 une nouvelle norme permettant l’éligibilité à son offre TV au plus grand nombre. Remettons un peu de contexte : à l’époque,, il fallait un débit de 3.5 Mbit/s pour accéder au service Freebox TV. Ceux qui ont connu ces temps immémoriaux et ont par exemple vécu à la campagne savent qu’un débit de ce type n’était pas aussi fréquent qu’aujourd’hui. Free a donc mis en place une nouvelle norme pour la compression de son flux TV, passant le débit nécessaire pour y accéder à 1.7 Mbit/s et permettant l’accès à la télévision par internet à un plus grand nombre d’abonnés. Un grand changement pour les abonnés Freebox, le 21 mai 2007.


22 mai 1973 : naissance de l’Ethernet

Le 22 mai 1973, marque la naissance de l’Ethernet. C’est la date de la rédaction d’un mémo par l’ingénieur Robert Metcalfe à ses patrons du Xerox Palo Alto Research Center pour expliquer le potentiel de ce nouveau protocole de réseau local à commutation de paquets, .

Son nom a deux origines : le terme ether était issu d’une théorie scientifique supposant qu’il s’agissait d’une matière invisible qui constituait une grande partie de l’univers et par laquelle les ondes se propageaient. Le suffixe net quant à lui vient de “network”, mot anglais désignant un réseau.

L’Ethernet est basé sur le principe de membres (pairs) sur le réseau, envoyant des messages dans ce qui était essentiellement un système radio, captif à l’intérieur d’un fil ou d’un canal commun, parfois appelé l’éther. Chaque pair est identifié par une clé globalement unique, appelée adresse MAC, pour s’assurer que tous les postes sur un réseau Ethernet aient des adresses distinctes.

Depuis le protocole n’a eu de cesse d’évoluer, à son origine le débit était de 3 Mb/s ce qui était déjà considérable dans les années 70. Les débits ont depuis été décuplés, au point que certaines box proposent des débits de 10Gb/s pour le grand public.