Un quart de la population mondiale utilise désormais Facebook mensuellement

Un quart de la population mondiale utilise désormais Facebook mensuellement

Le réseau social a publié ses résultats trimestriels et sans surprise, sa croissance est encore une fois effrénée. Même si la firme de Menlo Park ne cesse de répéter qu’elle craint un coup d’arrêt dans les mois à venir.

Cela devient une habitude, au premier trimestre 2017 le chiffre d’affaires de Facebook a bondi de 49% par rapport à l’année dernière, atteignant 8,032 milliards de dollars. Ses profits trimestriels grimpent quant à eux de 77% pour dépasser les 3 milliards de dollars. La machine Facebook pourrait cependant voir la progression de son chiffre d’affaires se réduire à l’avenir et de manière « significative » à en croire sa direction qui a estimé au cours d’une conférence que la firme va atteindre son niveau maximal de saturation en matière de messages publicitaires qu’elle intègre dans les pages de ses utilisateurs, sans quoi le réseau social pourrait se mettre à dos des utilisateurs. L’objectif désormais serait de privilégier la qualité et le ciblage de ces annonces, a informé Sheryl Sandlerg, numéro 2 du réseau social.

Profits à part, Facebook annonce également compter 1.94 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, une augmentation de 17% par rapport à l’année dernière ce qui équivaut à environ un quart de la population mondiale, cette dernière étant estimée actuellement à 7.5 milliards d’habitants. Enfin, 85% des revenus publicitaires du réseau social proviennent désormais des mobiles contre 82% l’an passé. Tout semble pour le moment réussir à Facebook, son fondateur Mark Zuckerberg le reconnaît : « nous avons bien commencé 2017 et nous allons continuer à développer des outils pour accompagner notre communauté. » Avant d’annoncer le renfort de 3000 modérateurs au cours des 12 prochains mois afin de surveiller et supprimer les images violentes et contenus inappropriés.