Replay et VOD : des règles et tarifs différents selon les plateformes et les opérateurs télécom

Replay et VOD : des règles et tarifs différents selon les plateformes et les opérateurs télécom

Depuis que le haut débit s’est généralisé, les usages des téléspectateurs n’ont cessé ne se modifier. En plus du bon vieux téléviseur du salon, nous pouvons consommer de la télévision sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette avec l’avantage de pouvoir tous regarder quelque chose de différent à partir d’un même abonnement à un fournisseur d’accès internet.

Cette nouvelle manière de consommer la télévision a été accompagnée d’une manière générale par l’arrivée du replay des chaines (qu’on appelle aussi rediffusion a la demande, catch up ou encore télévision de rattrapage) qui permet de voir et revoir les différents programmes pendant une moyenne de 7 jours sur les écrans connectés.

Du coté de certains programmes, comme par exemple ceux d’OCS, ils sont téléchargeables temporairement et peuvent donc être vus sans connexion internet. Au replay, s’ajoute la VOD : des boutiques en ligne avec de vastes catalogues de films, series, concerts, spectacles, documentaires accessibles par location d’en général 48 heures. FilmoTV en 2008, Canalplay en 2011, OCS Go en 2013 et Netflix en 2014 permettent un visionnage illimité en streaming par abonnement. C’est à présent France Télévisions qui s’apprête à lancer une offre de video à la demande par abonnement, comme l’a confirmé Laetitia Recayte dans le 3 mai dernier.

L’abonné, lui, se retrouve plongé dans une multiplicité de règles et d’exceptions en fonction de son FAI et de la plateforme utilisée. Ainsi, certaines nouvelles series sont disponibles immédiatement en intégralité sur le replay (à la manière dont Netflix propose ses séries par exemple), d’autres proposent la rediffusion pendant 7 jours et effacent au fur et a mesure les premiers épisodes. Certains sont très vite disponibles en téléchargement payant ou location.

Un exemple concret : la série Baron Noir (diffusée sur Canal+ en février). Elle est toujours disponible en replay sur Canal+ à la demande, mais pas sur son service de visionnage payant CanalPlay. En revanche, la boutique de location CanalPlay VOD la propose au téléchargement définitif pour 1,99€ l’épisode (contre 2,99€ sur iTunes la plateforme d’Apple). Dans cette exemple, encore faut-il connaitre CanalPlay VOD, et savoir que comme CanalPlay, il est accessible sans être abonné a Canal+. Puis encore faut-il que le FAI le propose : "le public consomme de la VOD principalement via les box, et CanalPlay n’est pas disponible chez tous les opérateurs" indique Manuel Alduy, le directeur de Canal OTT qui gère les services sur ordinateurs, tablettes et smartphones. Il explique que Orange et SFR ont préféré developper leurs propres boutiques et que Free est plus ouvert.

Le tarif de ces achats ou locations peut aussi varier : le film Pension Complète est proposé à 13,99€ a l’achat sur la plateforme de France Télévision, idem sur iTunes mais à 11,99€. Sur Calnalplay VOD et MyTF1VOD, il est disponible à la location à 4,99€ pour 48 heures. "Les politiques tarifaires et commerciales des services de VOD varient en fonction de leurs propres impératifs, comme dans d’autres secteurs économiques" explique Manuel Alduy ajoutant mettre en place des promotions comme tous les acteurs du marché. Chez OCS, on s’honore de proposer 90% de séries inédites disponibles 30 jours : "Nous proposons l’intégralité des saisons dont la dernière en exclusivité".

Source : Le Monde