Chaque Français génère environ 37,5 Go de données par an selon le patron d’Orange

Chaque Français génère environ 37,5 Go de données par an selon le patron d’Orange

Nous générons de plus en plus de données. En 2020, le volume par utilisateur a été multiplié par cinq, annonce Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Documents, photos, vidéos, messageries instantanées et réseaux sociaux, mais aussi désormais l’éducation à distance, le télétravail, la télémédecine ou encore le click & collect, les utilisateurs au-delà de consommer toujours plus de data en téléchargeant à tout-va, génèrent aussi de plus en plus de données à l’heure ou la transformation numérique de la société s’intensifie.

“En 2020, l’humanité était ébranlée par la pandémie de la Covid-19. Au rythme de confinements successifs, nous demeurions éloignés les uns des autres et les impacts sur notre mode de vie furent immédiats”, rappelle Stéphane Richard, PDG d’Orange dans une tribune parue dans L’Opinion. Selon lui, le recours massif au numérique pendant la crise sanitaire afin de préserver autant que faire se peut la vie économique et sociale, a engendré “une croissance exponentielle de la quantité de données produites. Le volume des « datas » a été multiplié par cinq et on estime aujourd’hui que chaque individu génère environ 300 gigabits de données par an”, révèle t-il, soit 37,5 Go. A titre de comparaison, un abonné mobile consomme environ 126 Go de data par an dans l’hexagone.