Free Mobile : face à la mobilisation contre un pylône, l’opérateur jette l’éponge

Free Mobile : face à la mobilisation contre un pylône, l’opérateur jette l’éponge

Une commune manifestait son opposition face un pylône devant servir à la 3G, 4G et 5G de Free. Le telco a finalement abandonné son projet.

Free avait manifesté fin 2020 son intention d’améliorer sa couverture mobile à Mercuer, un village de 1 200 âmes dans le département de l’Ardèche. Il prévoyait ainsi d’installer des antennes-relais pour sa 3G, 4G et 5G sur un pylône TDF de 30 mètres implanté au lieu-dit Le Chamounard. Fin mars, l’opérateur a toutefois annoncé l’abandon du projet.

Des élus et riverains opposés au projet

Ce changement de cap s’explique par la mobilisation locale. Élus et riverains avaient manifesté leur opposition, par une pétition en ligne et une au format papier, ayant recueilli plusieurs centaines de signatures chacune. Sans oublier l’organisation, le dimanche 3 janvier 2021, d’un rassemblement d’environ 150 personnes par le collectif “Mercuer non à l’antenne” auquel était présent le maire.

Proximité des habitations et d’un clocher classé

Les opposants dénonçaient la proximité des habitations, situées à moins de 100 mètres du lieu choisi. “Il me semble important que le maire protège sa population”, déclarait Céline Boissin, créatrice et porte-parole du collectif. “La maison la plus proche se situe à 50 mètres. On a compté : une trentaine d’enfants pourraient vivre sous ce pylône”, explique-t-elle.

Ils pointaient en outre du doigt la proximité de l’église romane Saint-Loup, datant du XIIe siècle et monument classé du village. “On s’oppose, car ce projet nous semble complètement aberrant. On a tous eu des normes pour nos maisons : les tuiles, l’orientation, etc. qui nous ont coûté cher. Finalement, tout ça, c’est du vent si on met une antenne de 30 mètres de haut”, estimait pour sa part Céline Boissin, donnant comme exemple son voisin ayant été interdit de bitumer un terrain proche de l’église.


(Crédit photo Wikipédia)

Source : Le Dauphiné Libéré