L’ANFR publie son observatoire un mois après le lancement de la 5G : Free très nettement en tête, mais s’est fait dépasser sur les fréquences 3,5GHz

L’ANFR publie son observatoire un mois après le lancement de la 5G : Free très nettement en tête, mais s’est fait dépasser sur les fréquences 3,5GHz

Pour la première fois Free est premier d’un observatoire de l’ANFR

On l’attendait pour connaitre les évolution depuis le lancement de la 5G, l’observatoire vient d’être publié par l’ANFR. Il en ressort qu’au 7 janvier 2021, 18 039 sites 5G sont autorisés en métropole : 3 589 dans la bande 3,5 GHz ; 5 526 dans la bande 2100 MHz et 12 894 dans la bande 700 MHz.

On savait qu’au lancement de cette technologie, Free Mobile était nettement leader en terme d’antennes, que ce soit au total ou sur les fréquences 3,5GHz, qui permettent les meilleurs débit. Un mois plus tard, Free conserve toujours sa première place en termes d’antennes et de couverture, mais s’est fait doublé par Orange sur les fréquences 3,5GHz. Il reste toutefois devant SFR et Bouygues Télécom

Stations 5G autorisées par opérateur au 7 janvier