Orange et des géants européens s’associent pour créer une constellation de satellites

Orange et des géants européens s’associent pour créer une constellation de satellites

Un consortium d’entreprises européennes spécialisées dans l’industrie spatiale et le numérique a été formé par la Commission européenne. Orange est de la partie.

La Commission européenne ambitionne de créer un système spatial européen indépendant de communications ayant pour but de fournir une connectivité sécurisée aux citoyens, aux entreprises commerciales et aux institutions publiques en Europe.

Une étude d’un an va être lancée afin d’évaluer la faisabilité du projet, la valeur contractuelle de celle-ci s’élève à 7,1 millions d’euros. Elle permettra de définir les besoins des utilisateurs, la mission du système, une conception architecturale préliminaire et un concept de prestation de services, ainsi que les estimations budgétaires afférentes. Il sera analysé comment ce système spatial pourrait améliorer les infrastructures actuelles et futures ainsi que les réseaux terrestres.

Ce futur système spatial aura donc la possibilité de fournir des services sécurisés de communication à l’Union européenne et ses États membres. Il permettra également de fournir une connectivité à large bande pour les citoyens, les entreprises et les secteurs de la mobilité européens. Il se reposera sur le programme européen déjà existant “GOVSATCOM” mis en place pour la mutualisation et le partage des services satellites.

Un haut niveau de fiabilité, de sécurité et de résilience sera garanti. Il tirera avantage de l’initiative EuroQCI encourageant l’innovation dans le domaine de la technologie de cryptographie quantique.

Cette étude permettra d’exploiter et renforcer le rôle des satellites dans l’écosystème 5G et estimera les possibilités d’interopérabilité sans oublier l’évolution vers la technologie 6G.

De nombreuses entreprises européennes vont apporter leur savoir notamment dans le secteur du transport routier et maritime, le trafic et le contrôle aérien, le développement de voitures autonomes et d’application en lien avec l’Internet des Objets.

Ce système spatial devra répondre à terme à un besoin de renforcer la sécurité concernant la transmission et le stockage d’informations et de données concernant les agences gouvernementales, les sociétés financières et bancaires, les réseaux scientifiques, les infrastructures critiques et les centres de données. Voici la liste des entreprises membres du consortium : Airbus, Arianespace, Eutelsat, Hispasat, OHB, Orange, SES, Telespazio and Thales Alenia Space.