WhatsApp accuse Apple de favoriser iMessage avec ses nouvelles mesures sur l’App Store

WhatsApp accuse Apple de favoriser iMessage avec ses nouvelles mesures sur l’App Store

Apple mettra en place une nouvelle politique sur son magasin d’application dès le mois prochain. Pour WhatsApp, les nouvelles règles favorisent les services pré-installés sur les iPhone.

WhatsApp crie à l’injustice. En juin dernier, la Pomme a annoncé de nouvelles mesures sur son AppStore qui ne plaisent pas à la filiale de Facebook. Les éditeurs d’applications sur iPhone devront faire preuve de plus de transparence dès le mois prochain et décrire précisément la nature des données collectées auprès des utilisateurs, ainsi que la raison de la collecte. 

Selon Whatsapp, cette contrainte favorise grandement Apple. En effet, puisque les informations demandées seront affichées sur l’AppStore, seuls les éditeurs tiers sont concernés et non les applications pré-installées sur iPhone. Sans reprocher l’idée de transparence, le service de messagerie estime que la mesure doit s’appliquer à toutes les applications, y compris les apps natives sur iOS. Plus précisément, ses équipes considèrent utile l’idée de pouvoir comparer les données collectées par Apple pour son application iMessages à celles d’autres services de messagerie pour le consommateur.

De plus, la filiale de Facebook estime qu’Apple ne va pas assez loin. Les mesures ne portant que sur la collecte de données, elles ne prévoient pas de mettre en avant les mesures mises en place pour protéger les données des utilisateurs.

Apple répond et jouera lui aussi la transparence

La firme de Cupertino a clarifié sa politique suite à ces déclarations. Apple a annoncé vouloir ajouter également des informations de sécurités pour les applications disponibles sur son store. De plus, Apple devrait ajouter une section dédiée sur son site web reprenant une fiche détaillée des informations collectées par ses applications natives, comme iMessages.

Source : Axios