Altice fait machine arrière, BFMTV ne s’unira pas au 1er réseau national de chaînes locales en France

Altice fait machine arrière, BFMTV ne s’unira pas au 1er réseau national de chaînes locales en France

Fin brutale de l’idylle entre BFM et ViàGroupe, l’émergence d’un réseau commun de chaînes TV locales au niveau national, n’aura finalement pas lieu.

BFMTV continuera sa régionalisation en solo. Le rapprochement entre Altice et le réseau de chaînes locales ViàGroupe dans l’optique de créer un réseau commun de télévisions locales, n’aura pas lieu. La maison-mère de SFR “a rompu unilatéralement les accords en cours avec notre groupe” a annoncé le 2 décembre le premier réseau de chaînes locales en France.

“Cette rupture soudaine risque une fois de plus de porter un coup fatal à un formidable projet vital pour la pluralité de l’information et la cohésion nationale”, poursuit Vià Groupe. Pourtant, tout semblait se dérouler comme prévu en mars dernier lorsque le CSA a donné son feu vert à la création d’une joint-venture à part égale entre les deux acteurs. 

De son côté, Altice se justifie : « les conditions du partenariat entre BFM Régions et ViàGroupe à 50-50 n’étaient absolument pas réunies, à l’issue d’un audit approfondi que nous avons mené, et qui a révélé un certain nombre d’incohérences et un niveau de dette substantiellement plus important qu’au début des discussions ».

Pendant 14 mois, ViàGroupe s’est attelé à mettre en place des modalités de constitution de l’entité, en vain. En difficulté financièrement, le réseau de chaînes prévoit une restructuration en 2021. ” Nous devons désormais nous attacher à tout mettre en œuvre pour préserver le projet du réseau VIA, ses 5 chaines locales en propre – en Occitanie et en Martinique -, et ses 120 salariés en France Métropole et Outre-Mer”, a indiqué son président, Christophe Musset.

Pour sa part, Altice poursuit sa stratégie de développement dans les chaînes d’informations afin de faire de l’ombre à France 3. La première chaîne d’info en continu en France accélère depuis plusieurs mois sa régionalisation. Après BFM Paris, Lyon, Grand Lille TV et Grand Littoral plus récemment, plusieurs déclinaisons sont prévues dans les grandes villes d’ici 2021. Mais pas seulement, Altice a récemment pris le contrôle de D !CI TV qui deviendra prochainement BFM D !CI, soit le premier exemple d’un modèle de télévision de territoires.

 

Source : Les Echos