Test du Xiaomi Mi 10T disponible chez Free Mobile, un nouveau smartphone haut de gamme à gagner prochainement avec Univers Freebox

Test du Xiaomi Mi 10T disponible chez Free Mobile, un nouveau smartphone haut de gamme à gagner prochainement avec Univers Freebox

Une expérience haut de gamme à prix cassé, voilà ce que propose Xiaomi avec son Mi 10T. Nous l’avions testé pendant une dizaine de jours et voici nos impressions à son sujet. L’expérience est vraiment bonne, mais la copie perfectible.

Avant de passer au test, voici les caractéristiques du Xiaomi Mi 10T, qui s’affiche à 499 euros dans la boutique Free Mobile avec un stockage 128 Go :

 


Fiche technique du Xiaomi Mi 10T : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,84 GHz (chipset Snapdragon 855)

-   Mémoire vive : 6 ou 8 Go en LPDDR5


-   Écran : dalle IPS 6,67 pouces avec une définition FHD+ (2 400 x 1 080 pixels)
 et un rafraîchissement en 144 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : 128 Go en UFS 3.1 non extensible par carte MicroSD


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28/B32

-   Compatibilité 5G : oui


-   Trois capteurs photo au dos (dans un bloc rectangulaire) : 64 + 13 + 5 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 20 Mégapixels (dans un poinçon en haut à gauche)


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11a/b/g/n/ax

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   NFC : oui


-   Batterie : 5 000 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 33 Watts (bloc inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface MIUI 12


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sur la tranche droite

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : septembre 2020


 

Un smartphone catégorie poids lourd

Grand écran 6,67 pouces et grosse batterie 5 000 mAh, le Xiaomi Mi 10T se sent bien dans la main. Il a également du mal à se faire oublier dans la poche, notamment celle du short lors d’un footing.

Particulièrement imposant, son bloc photo arrière gâche un peu le design de l’ensemble, en plus de se sentir sous l’index en lecture vidéo ou en jeu vidéo, mais aussi de rendre le smartphone bancal lorsque celui est posé sur la table. Vivement que les constructeurs trouvent le moyen de mieux intégrer cet élément. Fort heureusement, et comme souvent, la coque de protection fournie permet d’atténuer cette protubérance, en plus de protéger le smartphone.

Un écran 144 Hz, un son stéréo

Diagonale de 6,67 pouces, définition Full HD+, taux de rafraîchissement jusqu’à 144 Hz et poinçon discret pour intégrer le capteur photo frontal, l’écran du Mi 10T coche pas mal de cases, mais pas celle de l’AMOLED par contre. Cela n’empêche pas qu’il est agréable à utiliser au quotidien, en intérieur comme en extérieur avec un peu de soleil grâce à une bonne luminosité, en navigation Web comme en jeu grâce à une bonne fluidité. Chaleur d’affichage et fluidité peuvent d’ailleurs être réglées depuis les paramètres.

Côté son, le Mi 10T offre quelque chose de puissant avec un début de basses, un rendu stéréo et pas trop de saturation à fort volume. Calé dans un coin d’étagère, il pourra même faire office de petite enceinte d’appoint. Dans les paramètres, on trouve d’ailleurs un outil pour cette le haut-parleur.

Au chapitre son, pas de mini-jack. On peut ainsi être surpris en découvrant des écouteurs filaires utilisant cette connectique dans la boîte. Le constructeur fournit en fait les écouteurs que l’on connaît bien et que l’on retrouve déjà avec la série Redmi Note. Il fournit d’ailleurs le convertisseur mini-jack vers USB-C. On aurait préféré trouver directement les écouteurs USB-C. Sommes-nous exigeants ? Non, logiques.

De quoi s’amuser en photo

Le Xiaomi Mi 10T se dote de trois capteurs photo à l’arrière, des modèles 64, 13 et 5 Mégapixels, et d’un capteur photo 20 Mégapixels à l’avant. À l’usage, cela permet d’avoir des clichés plutôt bons dans la plupart des situations. On a des modes ultra grand-angle, macro, portrait, nuit et 64 Mégapixels.

Ci-dessous, une photo en extérieur avec sa version ultra grand-angle et sa version zoomée :

Deux photos en mode macro (la seconde est en fait de la mousse sur un mur, pas d’escapade lointaine en plein confinement) :

Une photo en mode 64 Mégapixels :

Des photos avec du flou d’arrière-plan :

Un selfie avec du flou d’arrière-plan :

Un smartphone dual-SIM, avec la 4G 700 MHz et la 5G

Le Xiaomi Mi 10T est compatible avec la 4G 700 MHz et prêt pour la 5G. Il propose également une gestion dual-SIM, sans avoir avoir à sacrifier l’extension mémoire du fait d’un slot hybride. Et pour cause, pas d’extension mémoire possible.

Ci-dessous, deux speedtests en intérieur :

Puis deux tests de débits en extérieur :

Le multimédia est une formalité

Chipset Snapdragon 865, RAM LPDDR5, stockage UFS 3.1, le Xiaomi Mi 10T est un gage de fluidité au quotidien, y compris dans les applications gourmandes telles que les jeux vidéo. Nous n’avons d’ailleurs pas noté de chauffe désagréable.

Le smartphone haut de gamme de Xiaomi se retrouve dans le Top 10 d’AnTuTu, d’ailleurs étrangement sous le nom du modèle Pro qui se différencie notamment grâce à un capteur 108 Mégapixels. Le constructeur n’a pas su nous expliquer pourquoi. Disk Speed indique de son côté 819 Mo/s en écriture et 1,3 Go/s en lecture pour la mémoire de stockage.

Une bonne autonomie, une charge rapide

Globalement, la batterie 5 000 mAh nous permettait de tenir 1 jour et demi à deux jours, avant de passer par la case secteur.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 19h17 à 100 % et arrivée le surlendemain à 19h02 à 17 % :

-  40 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  10 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  50 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  55 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  Fonction de TousAntiCovid

-  Consultation et alertes Gmail / Twitter / LinkedIn

-  10 minutes d’appels voix

-  Quelques SMS/MMS

-  Pas mal de surf sur Internet

-  Photos

-  23 mises à jour d’applications

-  Tests de débit

Quant au chargeur 33 Watts inclus dans la boîte, il rend la charge assez rapide et les charges express possibles :

Ci-dessous, une charge bouclée en moins d’une heure :

-  12h59 : 1 %

-  13h04 : 12 %

-  13h09 : 23 %

-  13h14 : 33 %

-  13h19 : 44 %

-  13h24 : 54 %

-  13h29 : 65 %

-  13h34 : 74 %

-  13h39 : 83 %

-  13h44 : 91 %

-  13h49 : 97 %

-  13h57 : 100 %

L’interface MIUI 12 en sortie de boîte

Avec le Mi 10T, Xiaomi fournit une interface MIUI 12 basée sur Android 10.

Celle-ci propose quelques fonctions pratiques, dont :

-  La possibilité d’avoir ou non un tiroir d’applications

-  Les fenêtres flottantes

-  La gestion avancée des gestes de navigation

-  Le mode lecture

-  Le mode nuit

-  L’assistant de jeu Game Turbo

-  Le second espace pour sécuriser vos données sensibles

On note la présence de quelques applications issues de partenariats commerciaux, dont AliExpress, eBay, Facebook, LinkedIn, Netflix, Opera et WPS. Toutes peuvent être désinstallées.

Concernant enfin la sécurité, nous avions les patchs du mois de septembre 2020 lors de notre test. Pas les derniers, donc. Quant aux solutions de déverrouillage avancées, le lecteur d’empreintes latéral et la reconnaissance faciale, elles fonctionnaient à merveille, en offrant une instantanéité bienvenue au quotidien.


VERDICT

Chipset Snapdragon 865, compatibilité 5G, écran 144 Hz, son stéréo, photo 64 Mégapixels, batterie 5 000 mAh et interface complète. On peut le dire, le Xiaomi Mi 10T est une belle proposition sur le créneau des 500 euros. Le constructeur n’est pas avare non plus côté accessoires. On a en effet le chargeur adéquat, la coque de protection et les écouteurs de bonne facture dans la boîte. Dommage d’ailleurs que ces derniers soient des modèles mini-jack, en sachant que la connectique n’est pas de la partie. Autre point à souligner : pas d’extension MicroSD, même si 128 Go sont déjà confortables. Bref, une belle copie, mais une copie perfectible.