Clin d’oeil : insatisfait de son abonnement Freebox, un “vrai pitbull” montre les dents

Clin d’oeil : insatisfait de son abonnement Freebox, un “vrai pitbull” montre les dents

Voilà un client qu’un opérateur télécom préfère sans doute savoir satisfait.

Nos confrères de Ouest France ont récemment relaté la mésaventure d’un jeune retraité enchaînant les déconvenues avec son abonnement Freebox depuis le 3 mars 2020. Ce retraité n’est d’ailleurs pas totalement inconnu. Il s’agit en effet du docteur Alain Choux. Ancien interne des hôpitaux de Paris, celui-ci est connu pour avoir gagné face à l’Ursaf qu’il accusait de mauvaise gestion de son compte et pour avoir mené bataille face aux professeurs Bernard Debré et Philippe Even pour manquement à la déontologie après la publication du “Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux”.


(Crédit Photo Ouest France)

Privé de téléphone et de télévision et se retrouvant avec un débit Internet fortement réduit, le docteur Alain Choux indique avoir cumulé les échanges qui n’ont finalement abouti qu’à des rendez-vous non honorés. Il a bien tenté de stopper le prélèvement automatique pour faire bouger les lignes, en vain. Une situation d’autant plus inacceptable à ses yeux qu’il était sollicité durant la crise sanitaire et qu’il savait le personnel soignant prioritaire pour les interventions. Plus que remonté face à une situation qu’il juge intolérable avec des opérateurs qui ont des obligations de résultats, l’homme a fait savoir qu’il refusera “tout règlement à l’amiable”. “Je ne lâcherai rien”, a-t-il asséné. Ayant pris un avocat et saisi la Direction de la cohésion sociale et de la protection des populations, Alain Choux compte mener une action de groupe. Au regard du passif et d’un “grand portrait” paru en 2016 le décrivant comme “un vrai pitbull” qui ne lâche pas quand il tient quelque chose, on se doute qu’il compte mener sa démarche jusqu’au bout.

Source : Ouest France