4G : un collectif dénonce un passage en force de Free Mobile

4G : un collectif dénonce un passage en force de Free Mobile

Une antenne Free Mobile dans le hameau où est décédée Edith Piaf ? Des riverains ne voient plus la vie en rose.

Imbroglio dans le hameau de Plascassier dans les Alpes-Maritimes où des habitants ont créé un collectif pour faire face à l’implantation en cours d’une antenne-relais de Free Mobile d’une hauteur de 12 mètres sur un terrain privé. Le chantier a déjà débuté, attisant par la même occasion la colère de riverains, lesquels ont exprimé leur refus ce week-end dans la rue, munis de banderoles et pancartes.

Soutenus par le maire de Grasse, commune à laquelle est rattachée Plascassier, les réfractaires estiment que l’opérateur a conclu un accord avec le propriétaire du lieu d’implantation, un jardin, sans informer la municipalité. Néanmoins, un dossier a forcément été déposé en mairie. Comme souvent dans ce type de situation, ils s’inquiètent de l’impact des ondes sur la santé et pour leur patrimoine.

 

© Radio France – Justine Leclercq

Free Mobile profite d’un assouplissement de la loi Elan et n’est plus dans l’obligation d’obtenir un permis de construire, une seule déclaration préalable suffit. Le collectif se dit révolté et a lancé une pétition en ligne, partagée par le chef étoilé azuréen Nicolas Rondelli, habitant de Plascassier. Les opposants demandent un changement de lieu, éloigné des habitations. La ville de Grasse avait pourtant déjà refusé un permis de construire. Une réunion est prévue le 5 juin avec les représentants de Free Mobile.

.Source : France Bleu