Orange s’arme pour améliorer intelligemment les performances de son réseau fibre

Orange s’arme pour améliorer intelligemment les performances de son réseau fibre

Orange signe un partenariat avec ADTRAN, fournisseur leader en solutions de réseau ouvert et d’expérience abonné. Objectif, améliorer les performances et la gestion du réseau fibre de l’opérateur historique, mais aussi raccourcir les délais de mise sur le marché de nouveaux services.

Etudier, tester et proposer des solutions qui permettent à Orange d’améliorer les performances, de raccourcir les délais de mise sur le marché de nouveaux services tout en réduisant la consommation d’énergie de son réseau fibre et finalement les coûts, telles sont les principales ambitions du nouveau partenariat signé entre Orange et ADTRAN.

Ce projet de développement est notamment axé sur l’application de la technologie de mise en réseau définie par logiciel (SDN) aux réseaux d’accès en fibre optique. Celle-ci permet de contrôler le réseau de manière intelligente et centralisée par le biais d’applications pour une gestion globale quelque que soit la technologie sous-jacente.

« Pour Orange, l’évolution de notre réseau optique représente un défi et une opportunité alors que nous cherchons à étendre sa portée », a déclaré Christian Gacon, vice-président d’Orange, Réseaux filaires et infrastructure. Et d’ajouter : “ce travail garantira qu’Orange peut maximiser l’opportunité de la large bande en fibre optique, créer de nouveaux modèles commerciaux et offrir une expérience de service enrichie à nos clients”.

Afin de soutenir l’expansion de son réseau FTTH, Orange et ADTRAN se concentreront sur :

  • la création une feuille de route pour la possible introduction par Orange d’une architecture de gestion définie par logiciel
  • l’assurance que les éléments du réseau peuvent s’intégrer aux plates-formes de gestion, de contrôle et / ou d’orchestration tierces et à d’autres périphériques réseau
  • la garantie de la conformité aux règles d’ingénierie actuelles et futures d’Orange pour l’architecture GPON et XGS-PON

Ce partenariat se traduira également par “des études d’architecture complètes, des exigences techniques pour la prochaine génération de nœuds de réseau, des modèles de coûts, des évaluations de prototypes, des essais sur le terrain et la préparation d’un déploiement potentiel au sein du réseau Orange”.