Confinement : utiliser Skype pour vos visioconférences ne nécessite plus de compte

Confinement : utiliser Skype pour vos visioconférences ne nécessite plus de compte

Les services de conférences en vidéo ont la côte durant le confinement et chacun essaye de tirer la couverture à soi. Skype propose désormais d’utiliser son service sans nécessiter de compte.

Pour garder le lien avec nos proches sans toutefois briser les règles du confinement, il existe plusieurs solutions. Les appels téléphoniques bien sûr, mais beaucoup se tournent vers les solutions de visioconférences. Et Skype vient de muscler son jeu.

“Meet now”, ou passer des appels vidéos sans compte Skype

Microsoft qui possède le logiciel a annoncé l’arrivée de sa nouvelle fonctionnalité “Meet Now”, qui permet de créer une réunion vidéo directement, sans nécessiter un compte Skype.

Le système est très simple : il suffit de se rendre sur la page concernée et de cliquer sur le bouton “créer une réunion gratuite”.

Un lien sera généré et vous pourrez le partager avec vos amis ou les membres de votre famille pour accéder à un salon dédié. Le lien sera unique et il faudra donc se recréer une nouvelle session à chaque conférence. Microsoft indique également que ” Le lien de votre réunion n’expire pas et peut être utilisé à tout moment.”. Sur la page de Meet Now, il est également indiqué que les navigateurs Edge et Chrome sont compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité.

A noter également qu’il sera possible d’enregistrer une session de la repasser ultérieurement. Pas d’inquiétude, il s’agit d’une option et les enregistrements réalisés seront supprimés par Microsoft au bout de 30 jours. Skype compte aujourd’hui 40 millions d’utilisateurs actifs au quotidien , contre 23 millions avant le confinement. Et l’émergence de nouveaux services comme Zoom montre que le logiciel de Microsoft avait un petit peu raté le coche dans le secteur de la visioconférence. Avec les multiples problèmes que rencontre son concurrent, Skype pourrait bien tirer avantage du confinement.

Source : SiècleDigital