Fibre : quand certaines réparations nécessaires ne pressent pas selon Orange

Fibre : quand certaines réparations nécessaires ne pressent pas selon Orange

Aux yeux d’Orange, certaines réparations au niveau des équipements de télécommunications peuvent bien attendre. De quoi agacer côté riverains, malgré l’absence de problèmes de connexion.

“Cela dure depuis 4 mois”, s’impatiente une habitant de Dreux, en Eure-et-Loir, excédé “par le fait que rien ne bouge”. En cause : une armoire de rue en piteux état, à l’angle de l’avenue Jean-Moulin et de la rue de Rieuville. “Elle a été défoncée suite à une collision au carrefour entre deux voitures. Tout est clair, on connaît même les conducteurs”, explique-t-il, à propos des faits remontant au 11 octobre 2021. Mais ce n’est pas la seule chose qui agace le riverain. “J’envoie régulièrement des relances à Orange, photos à l’appui. Mais cela n’aboutit pas. L’un de mes interlocuteurs m’a même dit d’arrêter sinon, il bloquerait mon accès à sa boîte mail”, relate-t-il.


L’armoire en question (crédit photo : l’Echo Républicain)

Interrogé, l’opérateur historique a promis la réalisation des travaux d’ici la fin du mois. “Normalement, les travaux doivent débuter le 28 février. Le matériel nécessaire est arrivé. Si cela a pris autant de temps, c’est qu’il a fallu faire une expertise, notamment sur l’état du socle supportant l’armoire des réseaux. Il ne s’agissait pas de réparer si l’armoire reposait sur quelque chose d’instable”, explique-t-il. Et d’ajouter qu’il y a des priorités : “De plus, notre démarche est toujours de répondre aux urgences. Là, aucun usager n’a été privé de réseaux”. Au-delà de l’apparence visuelle, aucune perturbation n’était en effet à déplorer du côté des usagers.

Source : l’Echo Républicain (version papier du 16 février 2022)