Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom bloquent deux sites négationnistes

Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom bloquent deux sites négationnistes

Suite à une décision du tribunal judiciaire de Paris, les opérateurs ont été enjoints à bloquer deux sites cherchant à minimiser les exactions nazies lors de la Seconde Guerre Mondiale.

La lutte contre les propos haineux ou dangereux fait de nouveau ses preuves. En décembre dernier, le procureur de la République avait demandé le blocage de Shoarnaque et Blogue-sc, liés à la maison d’édition “Sans Concession”, arguant proposer “la diffusion du révisionnisme historique et la réhabilitation du national-socialisme”. La décision a abouti sur une condamnation de ces deux sites webs, par les opérateurs.

Les chefs d’accusation sont plutôt clairs, le site Shoarnaque, outre son titre provocateur et assez transparent, « contient des articles et vidéos dont le contenu tend à nier ou minorer de façon outrancière l’existence du génocide ayant touché la communauté juive durant la Seconde Guerre mondiale »expliquent les juges. Et Blogue-SC proposait des articles aux titres clairement révisionnistes. Suite au jugement rendu le 25 janvier dernier, Orange, SFR, Free, Bouygues mais aussi Colt et Sprintlink France ont ainsi été sollicités pour bloquer les deux sites.

Une autre mesure est venue compléter ce jugement le 31 janvier. D’après une base de données répertoriant les demandes de déréférencement, le ministère de la Justice a demandé à Google d’agir pour qu’on ne puisse plus trouver une trace des deux sites via son outil de recherche.

Source : NextInpact