Clin d’œil : le tout premier SMS au monde immortalisé et revendu plus de 100 000 euros

Clin d’œil : le tout premier SMS au monde immortalisé et revendu plus de 100 000 euros

À l’heure des SMS illimités désormais inclus dans nos forfaits mobiles, en voilà un qui a coûté une fortune. L’opérateur Vodafone contribue à une bonne cause, tout en immortalisant un événement marquant de l’histoire des télécoms.

132 680 euros, c’est le coût récemment déboursé pour un SMS. Cela peut paraître invraisemblable à l’heure des SMS illimités intégrés dans les forfaits mobiles. Sauf que ça n’est pas n’importe quel SMS. Il s’agit en effet du tout premier SMS envoyé au monde, le 3 décembre 1992, par l’ingénieur Neil Papworth à son collègue Richard Jarvis. Ayant transité par le réseau de Vodafone, le message disait simplement “Merry Christmas” (“Joyeux Noël en français). Immortalisé sous la forme d’un NFT, c’est-à-dire un actif numérique protégé par la blockchain, ce SMS a trouvé preneur le 21 décembre 2021, au bout de 32 minutes de vente aux enchères sous la houlette de Me Claude Aguttes. Il a été acquis par un professionnel des télécommunications canadien.

“Au début, il s’agissait simplement d’une idée. Cette idée s’est transformée en une somme d’argent réelle au service d’une bonne cause. Nous avons fait équipe avec des programmeurs et des experts en crypto-monnaies, ainsi qu’avec des professionnels du monde des enchères. Nous avons mené l’enquête au sein des archives de Vodafone, et interrogé les témoins de cette histoire, celle de l’envoi et de la réception du tout premier SMS de l’histoire. Notre équipe a travaillé dur pour obtenir le beau résultat obtenu cet après-midi. Le premier SMS au monde vendu sous forme de NFT. Pour aider et soutenir une bonne cause”, raconte Hannes Ametsreiter, PDG de Vodafone. L’opérateur télécoms a en effet décidé de reverser le produit de la vente à l’Agence des Nations unies pour les réfugiés.