Orange propose toujours le meilleur réseau mobile en 2021, Free Mobile progresse le plus et se démarque dans les campagnes

Orange propose toujours le meilleur réseau mobile en 2021, Free Mobile progresse le plus et se démarque dans les campagnes

Quel opérateur propose le meilleur réseau mobile dans les différentes zones du territoire ? Pour y répondre, l’Arcep lève le vole sur la 22e édition de son enquête annuelle d’évaluation de la qualité de service des opérateurs mobiles métropolitains. Orange en sort une nouvelle fois grand gagnant. Free Mobile s’améliore et performe en zones rurales.

La dynamique de déploiement des réseaux 4G et 5G se poursuit à vive allure en 2021, les abonnés des quatre opérateurs ne pourront pas tous dire le contraire. L’Arcep publie ce 19 novembre les résultats de sa campagne de mesures des services mobiles sur l’année : “une nette progression de la qualité de service pour l’internet mobile, après une année 2020 marquée par la crise sanitaire”, résume le régulateur.

Au total plus de 1 million de mesures en 2G, 3G, 4G, et pour la première fois, en 5G, ont été réalisées dans tous les départements, de mai à septembre 2021, sur les lieux de vie – à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments – et dans les transports. L’enquête a porté sur les services mobiles les plus répandus : navigation web, lecture de vidéo, transfert de données, SMS et appels vocaux.

Alors quels opérateurs ont été les plus performants selon les zones ? Sans surprise, Orange confirme sa position de leader pour la onzième année consécutive et “affiche les meilleurs résultats en arrivant 1er ou 1er exæquo sur 366 des 403 critères mesurés”, se félicite t-il ce matin. L’opérateur historique reste leader sur la qualité de service mobile avec une offre et un terminal 4G, data , voix et sms, en zones denses, intermédiaires, rurales et touristiques, sur les axes routiers et sur l’ensemble des axes ferrés (TGV, métro, transiliens, RER, intercités).

Free enregistre la meilleure progression sur la qualité de service mobile

Parti de loin, Free Mobile enregistre pour sa part la meilleure progression sur l’ensemble des indicateurs de qualité de service mobile. “Nous sommes le deuxième opérateur qui a le plus progressé par rapport à l’année dernière avec, notamment, un taux d’amélioration de +55% sur les débits toutes zones confondues.”

Sur ce plan, le débit moyen mesuré pour Orange est ainsi de 110 Mbit/s, suivi par SFR (69 Mbit/s), puis Bouygues (55 Mbit/s) et Free Mobile (50 Mbit/s). En zones rurales, Free mobile propose le deuxième meilleur débit moyen, derrière l’opérateur hsitorique. “Cela se traduit par de très bons résultats en termes d’usages : Free est second sur la vitesse d’affichage des pages Web et sur le visionnage de vidéo (streaming). Entré sur le marché du mobile 15 ans après les autres acteurs, Free s’impose désormais comme le 1er opérateur alternatif sur les zones peu denses”, se félicite l’opérateur de Xavier Niel.

A la traîne sur les débits, Free Mobile se voit à première vu pénaliser par le mode de test à savoir en « mono-connexions », c’est-à-dire consistant à ouvrir et à utiliser un seul flux de connexion entre le mobile et le serveur où est hébergé le fichier à télécharger. S’il s’agit aujourd’hui de l’usage majoritaire sur internet selon l’Arcep, ce protocole peut révéler les efforts d’optimisation des réseaux des opérateurs en ce sens mais aussi des différences entre les débits mesurés par le régulateur et ceux issus d’applications comme nPerf favorisant les tests en “multi-connexions”, lesquels mettent plus en avant la « capacité maximale » du réseau en termes de débits. Pour sa part, Free Mobile semble limiter le téléchargement d’un fichier seul. Les raisons de ce bridage ne sont pas connues, mais cette limitation donne des résultats très différents en fonction du mode choisi.

 

Quoiqu’il en soit, la qualité de service de l’internet mobile s’améliore nettement de manière générale grâce à la politique d’investissement des telcos. “Cette tendance est particulièrement visible pour les résultats de tests de navigation web et de visionnage de vidéo en ligne : en zones denses et intermédiaires, Orange permet d’afficher les pages web en moins de 5 secondes dans 98% des cas, suivi de Bouygues Telecom (96%), SFR (95%) puis Free Mobile (93%).  En zones rurales, Orange (90%) devance cette fois  Free Mobile (83%) puis Bouygues Telecom et SFR (81%), révèle le régulateur.

Quant au visionnage de vidéo (streaming), en zones denses Bouygues Telecom est devant Orange , quand leurs deux autres rivaux ferment la marche En zones intermédiaires et rurales, Orange est en tête, avec une avance de 4 points sur ses concurrents, Free se plaçant second en streaming dans les camapagnes.

Premières mesures de la qualité de service 5G, Orange devant sur les débits, Free cartonne sur l’accrochage 

Pour la première fois, l’Arcep a mis en œuvre un protocole permettant de tester la qualité de service pour un abonné  disposant d un forfait et d’un smartphone compatibles avec la 5G.  Orange propose ainsi  les meilleurs débits descendants, avec une moyenne de 142 Mbit/s sur l’ensemble de la France. “Les abonnés 5G de l’opérateur en zone dense, où la plupart de leurs sites 5G sont déployés, disposent en moyenne de 227 Mbit/s. Il est suivi de SFR, avec 84 Mbit/s en moyenne sur toute la France et 145 Mbit/s sur les seules zones denses, puis Bouygues Telecom (71 Mbit/s en moyenne, 130 Mbit/s en zone dense). Free est dernier avec 31 Mbit/s en moyenne, avec peu de différences entre les zones denses et les zones intermédiaires ou rurales”, révèle l’Arcep.

Couvrant plus de 70% de la population en 5G en faisant le choix de déployer la bande 700 MhHz en plus de la bande cozur 3,5 GHz, Free Mobile s’appuie aujourd’hui sur un maillage étroit du territoire de quoi l’importer sur le « taux d’accroche » de la 5G, soit la part des tests de débits réalisés avec les mesures compatibles 5G qui ont effectivement « utilisé » la 5G pour télécharger des fichiers. Sur cet indicateur, Free est 2ème en zones denses, et très largement 1er en zones intermédiaires, touristiques et rurales.