Free a trouvé un accord avec Carrefour pour implanter des antennes-relais sur des sites de l’enseigne à travers la France

Free a trouvé un accord avec Carrefour pour implanter des antennes-relais sur des sites de l’enseigne à travers la France

 

L’opérateur de Xavier Niel pourra installer ses équipements sur 150 sites du mastodonte de la grande distribution.

Parfois les polémiques sont source d’information. Dur dur pour Free Mobile d’implanter des antenne-relais au quatre coins de la France. Pas une semaine ne s’écoule sans que des riverains rassemblés en collectifs ou associations ne s’opposent à la sortie de terre de pylônes dans leur commune. Impact des ondes sur la santé, pollution visuelle, les arguments sont souvent du même acabit. Quand la colère ne provient pas des riverains, ce sont les élus qui s’en mêlent. Hier, nous vous rapportions une énième mobilisation cette fois dans la commune de Grâces dans le département des Côtes-d’Armor, en région Bretagne où Free Mobile prévoit d’implanter une antenne sur le parking d’un magasin Carrefour. "Nous demandons au maire de Grâces, la mise en oeuvre d’une étude d’impact étant donné la nature du projet quoi affecte le paysage et porte préjudice à la santé humaine selon nos sources", a déclaré le collectif, lequel a appelé les habitants à se réunir hier devant la mairie. Le rassemblement a donc pris place aux alentours de 18h et a été suivi d’une rencontre entre une délégation et la municipalité. Au cours de celle-ci, le maire a fait savoir au sujet du projet de l’opérateur qu’un accord a été trouvé au niveau national entre le groupe Carrefour et Free. Celui-ci porte sur 150 sites de l’enseigne sur lesquels l’opérateur de Xavier Niel pourra installer des antennes, révèle Ouest-France.

Mais le maire n’en décolère pas. Après avoir pris connaissance du projet en avril dernier, l’élu a émis un avis défavorable sur l’emplacement au sol de l’antenne. « J’ai demandé si on ne peut pas déplacer. On m’a répondu : ‘on a un accord au niveau national avec Carrefour’. » a-t-il indiqué avant de s’insurger : « Carrefour prend les royalties et je récolte la colère. Vous trouvez ça normal ? ». 

Le début des travaux est prévu en juillet pour une activation en octobre prochain. Le mardi 2 juillet, Free tiendra une permanence publique à la mairie de Grâces.