Iliad : HSBC passe à l’achat et prévoit une forte croissance du groupe en 2021

Iliad : HSBC passe à l’achat et prévoit une forte croissance du groupe en 2021

La banque internationale britannique perçoit les craintes sur la trésorerie opérationnelle d’Iliad et sa stratégie d’investissement sur la 5G en France comme une opportunité. Le groupe de Xavier Niel peut compter sur de bons fondamentaux.

Si la Société Générale a baissé, fin juin, son objectif de cours sur l’action de la maison-mère de Free, craignant la cession de la participation d’Iliad dans On Tower France et les lourds investissements dans la 5G, HSBC n’est pas de cet avis. La banque internationale est passée le 8 juillet de “conserver” à “achat”, de quoi permettre au titre du groupe de bondir de plus de 2% dans la matinée en Bourse avant de retrouver en clôture son niveau précédent la publication de cette note favorable à moins de 120€.

Selon HSBC, les craintes autour du  cash-flow d’Iliad constitue au contraire une opportunité, « la forte décote contraste avec de bons fondamentaux », estime le broker et d’ajouter que ceux-ci devraient lui permettre d’enregistrer une forte croissance en 2021.

Plusieurs prévisions devraient jouer en faveur du groupe de Xavier Niel comme un marché français plus “rationnel” où les opérateurs « ne peuvent pas se permettre une guerre des prix », mais aussi une concurrence qui ne devrait pas faire des siennes en Pologne où Play est numéro 1 sur le mobile, sans oublier la probable atteinte à l’équilibre d’un excédent brut d’exploitation après loyer au deuxième trimestre du côté d’Iliad Italia.

HSBC l’assure enfin,  le trio dynamique commerciale, forte croissance et faible valorisation « devraient plus que compenser » les incertitudes concernant les investissements de Free en France cette année. La banque maintient par ailleurs son objectif de cours à 150 euros.

Source : Les Echos