C’est fait, France 4 et Culturebox continuent l’aventure sur la TNT

C’est fait, France 4 et Culturebox continuent l’aventure sur la TNT

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, annonce la publication d’un décret actant la survie de France 4 avec Culturebox.

Longue vie à France 4 et au canal 14 de la TNT. “Le décret permettant le maintien de France 4/ Culturebox est paru ce matin. Cette décision permet au service public audiovisuel de continuer à offrir une programmation jeunesse en journée et une programmation culturelle en soirée”, a annoncé ce jeudi 21 juin, jour de fête de la musique, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur Twitter.

En sursis depuis l’été dernier à la suite de l’arrêt de France Ô, France 4 devait disparaître le 20 août prchain. Ses bons et loyaux services durant les confinements et son utilité sociale ont finalement changé la donne.

“Le décret a pour objet de maintenir la diffusion de France 4  et de pérenniser la diffusion de Culture box dans le cadre d’un service unique : à compter de cette date , la ligne éditoriale de France 4 reposera, en journée, sur une programmation « Okoo » ayant pour vocation de s’adresser aux enfants, aux jeunes et à leurs parents et, en soirée, sur une programmation « Culturebox » reflétant la diversité et la vitalité de la création artistique et culturelle”, apprend-on.

Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, a récemment défendu l’utilité de la chaîne publique, tout comme 42 sénateurs de tout bord lesquels ont demandé au gouvernement de revenir sur sa décision. Emmanuel Macron a finalement tranché en faveur de la survie de la chaîne le 18 mai dernier via un tweet : “Chaîne de l’animation et de l’éducation, France 4 a pris une place à part dans les foyers, notamment depuis la pandémie. Je souhaite qu’elle poursuive sa mission autour de deux axes : jeunesse en journée, culture en soirée, pour prolonger le succès de l’expérience Culturebox.” La chaîne éphémère, installée de puis le 1er mai en soirée sur France 4 poursuit également l’aventure sur France 4, au-delà du 1er août, date initiale de son clap de fin.