Clin d’oeil : “Mamie, on se WhatsApp ?”, quand Orange vous aide à coacher vos aïeux

Clin d’oeil : “Mamie, on se WhatsApp ?”, quand Orange vous aide à coacher vos aïeux

Comment réussir à convaincre votre grand-mère de passer à WhatsApp, ou votre papi de poster ses bricolages sur Instagram ? Orange vous propose des fiches complètes pour présenter les nouveaux outils de communication aux seniors. 

Je n’y comprends rien à tous tes machins sociaux” disent-il lors de vos repas de famille. La majorité des plus de 75 ans souffrent d’illectronisme, d’après une étude de l’INSEE datant de 2019. L’opérateur historique, dans le cadre de sa campagne “bien vivre le digital” propose ses tips et astuces pour accompagner nos grands-parents.

Un guide permettant de présenter rapidement les principaux outils numériques pour garder le contact

Pour vous aider à être pédagogue, Orange vous mâche le travail pour expliquer différents réseaux sociaux et moyens de communications pour vous. Cela se fait tout simplement sous forme de petites fiches avec trois sections. Tout d’abord, une présentation simple et claire de WhatsApp, Zoom ou encore Instagram.

Viennent ensuite les raisons de s’y mettre : les messages audios pour le service de messagerie de Facebook, se divertir simplement avec des comptes de seniors sur Instagram… Et pour le logiciel de vidéo-conférence star du confinement, l’opérateur historique met même en avant les fonctionnalités amusantes permises, comme les fonds d’écran en direct, permettant de poser devant différents décors insolites.

Et enfin, la petite info sur chaque service qui vous permettra de convaincre ou de mieux informer votre papi récalcitrant : la possibilité de voir quand les messages ont été lus sur WhatsApp, le concept des hashtags sur Instagram…

Une campagne dans la lignée du dernier spot TV d’Orange, mettant en scène un grand-père découvrant les filtres Snapchat (ou Instagram, au choix), et les reproduisant… Plus vrais que nature !

Une approche pédagogique, loin d’une infantilisation des séniors

Si les grand-parents débarquent de plus en plus sur le web, notamment depuis le confinement (44% d’entre eux se sont essayés à WhatsApp pendant la crise sanitaire par exemple), beaucoup en restent écartés.

 « Les personnes âgées ont du mal avec la visualisation des choses sur Internet, Il y a tellement d’informations sur les pages, ils ne savent plus où regarder. Ils sont par exemple très troublés par la publicité. » explique Didier Chalaye sur la page dédiée d’Orange. Ce dernier est formateur à l’association e-seniors, qui prend en charge notamment des grands débutants sur Internet.

Sous couvert de fiches au format plutôt amusant, l’opérateur historique invite simplement les adeptes du web à la pédagogie, sans mépris des anciens. De quoi vous poser pendant les fêtes avec votre aïeul et créer un moment de partage et d’apprentissage. Qui sait, avec votre aide, votre papy pourrait bien récolter plus d’abonnés Instagram que vous l’année prochaine !