Samsung Galaxy A71 : le smartphone grand format testé par Univers Freebox

Samsung Galaxy A71 : le smartphone grand format testé par Univers Freebox

Après avoir testé le smartphone Galaxy A70, Univers Freebox se penche sur son successeur, le Galaxy A71 récemment arrivé chez Free Mobile et vendu 479 euros. La recette de Samsung a de quoi séduire, à condition évidemment d’aimer les grandes diagonales.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du Samsung Galaxy A71 qui nous a été prêté par la marque et que l’on trouve à 479 euros chez Free Mobile :

 


La fiche technique


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,2 GHz (chipset Snapdragon 730)

-   Mémoire vive : 6 Go


-   Écran : dalle Super AMOLED 6,7 pouces avec une définition Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels)

-   Audio : son produit par un haut-parleur dans la tranche inférieure

-   Stockage : 128 Go (extensible par MicroSD, grâce à un slot dédié)


-   Deux logements Nano-SIM, dans un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/B17/B20/B26/B28/B66

-   Compatibilité 5G : non


-   Quadruple capteur photo au dos : 64 + 12 + 5 + 5 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 32 Mégapixels (dans un poinçon)

-    Mode nuit : oui


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : port USB-C (tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11 a/b/g/n/ac 

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 500 mAh (non amovible)

-   Recharge filaire avec le bloc 25 Watts fourni

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface One UI


-   Solutions de déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : janvier 2020


 

Un smartphone XXL

 

Avec son écran 6,7 pouces, le Galaxy A71 joue dans la catégorie des smartphones XXL. Pour autant, il offre une bonne préhension grâce à ses lignes arrondies et sa finesse. 

La finesse se traduit d’ailleurs par un bloc photo en L qui dépasse du dos. La position excentrée de ce bloc photo rend le smartphone instable lorsqu’il est posé sur le dos.

Autre aspect un peu gênant, surtout si vous êtes maladroit, le côté un peu savonnette du smartphone. Une coque de protection un peu plus adhérente ne sera ainsi pas de trop.

 

Un écran lumineux avec de belles couleurs, mais pas de son stéréo

 

En plus d’une grande diagonale, l’écran du Galaxy A71 offre de belles couleurs grâce à sa dalle AMOLED, mais également une belle luminosité pour l’usage en extérieur. Chose notable, la solution du poinçon pour le capteur photo frontal permet d’avoir un maximum de place pour le contenu. Notez qu’on peut choisir la chaleur d’affichage, depuis les paramètres.

Côté son, on a de la puissance et quelque chose de propre. En revanche, pas de stéréo. Le son ne sort que de la tranche inférieure.

Toujours au chapitre son, le mini-jack répond présent, lui aussi dans la tranche inférieure. Même constat d’ailleurs avec les écouteurs fournis, qu’avec le son du smartphone : c’est propre, mais sans être exceptionnel.

 

Un smartphone polyvalent en photo

 

Avec ses quatre capteurs photo, le Galaxy A71 s’annonce polyvalent. En raison de l’absence d’un capteur dédié, il déçoit juste lors d’un zoom. Le mode nuit permet de récupérer de la luminosité et des détails, mais également de gérer quelques halos lumineux autour des lampadaires.

Ci-dessous, des clichés en extérieur :

Une photo zoomée 3x puis 8 :

Une photo en intérieur, avec un effet de flou :

Un selfie en extérieur :

Une photo, puis sa version corrigée par le mode nuit

 

La B28 est de la partie

 

Le Galaxy A71 supporte la B28, soit la 4G 700 MHz chère à Free. Durant nos tests, il a permis de franchir les 100 Mbit/s en extérieur, dans des zones bien couvertes. Nous avons même approché les 150 Mbit/s.

Ci-dessous, des résultats obtenus en extérieur :

 

Et depuis la salle de rédaction :

Notez que le smartphone est dual-SIM avec deux emplacements dédiés. Vous n’aurez pas à choisir entre fonctionnement dual-SIM et extension de la mémoire interne.

 

Du bonheur en multimédia

 

Avec son écran de bonne taille au poinçon assez discret et son chipset Snapdragon 730 associé à 6 Go de mémoire vive, le Galaxy A71 se révèle un vrai plaisir en multimédia. Regarder une vidéo ou faire une partie d’un jeu comme Call of Duty Mobile est vraiment plaisant. C’est une formalité pour ce smartphone. Cerise sur le gâteau, il ne chauffe pas de manière désagréable, même lors de sessions de jeu.

Pour les amateurs de benchmarks, AnTutu positionne le Galaxy A71 à proximité d’un Galaxy S9, soit un ancien haut de gamme de 2018. Disk speed indique de son côté 199 Mo/s en écriture et 501 Mo/s en lecture pour la mémoire interne.

 

 

Une très bonne autonomie et une charge vraiment rapide

 

Durant notre test, le Galaxy A71 s’est fait remarquer grâce à sa très bonne autonomie. On tient facilement deux jours sans se restreindre. Cela s’explique par la présence d’une batterie 4 500 mAh. Ci-dessous, deux exemples d’utilisation.

 

(1er cas) : Départ à 22h18 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 23h04 avec 13 % :

-  2 heures et demie de streaming audio avec le casque Bluetooth

-  1 heure et demie de YouTube avec le casque Bluetooth

-  15 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  55 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  30 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  SMS

-  Un appel court

-  Surf sur Internet

-  Consultation et alertes Gmail / Twitter / Facebook

-  Notifications Call of Duty Mobile

-  Photos

-  8 téléchargements d’applications

-  5 mises à jour d’application

-  Tests de débits

-  Benchmarks

(2e cas) : Départ 21h35 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 23h27 avec 24 % :

-  6 heures de streaming audio avec le casque Bluetooth

-  1 heure et 10 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  25 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  20 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  25 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  Surf sur Internet

-  Consultation et alertes Gmail / Twitter / Facebook

-  Notifications Call of Duty Mobile

-  Photos

-  5 mises à jour d’applications

Pour le plein, Samsung fournit un chargeur 25 Watts dans la boite. Le Galaxy A71 peut ainsi se recharger en moins d’une heure et demie.

Ci-dessous, un suivi de charge : 

-  9h49 : 14 %

-  9h54 : 19 %

-  10h05 : 35 %

-  10h14 : 49 %

-  10h25 : 64 %

-  10h40 : 82 %

-  10h54 : 93 %

-  11h10 : 100 %

 

Une interface One UI basée sur Android 10 

 

L’interface du Galaxy A71 repose sur Android 10.

 

 

Celle-ci intègre des fonctions pratiques comme le mode sombre, le mode concentré (pour rester… concentré) et le volet latéral avec ses raccourcis.

 

Elle inclut par ailleurs quelques applications issues de partenariats, dont celles de Facebook, Spotify et Netflix, ainsi que celles d’Outlook, Onedrive, LinkedIn et Office. Sauf Netflix, Facebook et OneDrive, on peut les désinstaller.

 

Durant nos tests, enfin, nous avions les patchs de janvier 2020.

Toujours au volet sécurité, on a le choix entre le lecteur d’empreintes sous la dalle et la reconnaissance faciale. Le premier nécessite un positionnement précis et de quelques secondes, se révélant parfois agaçant, tandis que la seconde ne pose pas de problème particulier. 

 


VERDICT


Bel écran, son agréable à écouter (mais pas stéréo), mini-jack, polyvalence en photo, grosse autonomie, charge très rapide et interface complète basée sur la dernière version d’Android. Le Galaxy A71 coche pas mal de cases si vous cherchez la grande diagonale. Rappelons-le, nous sommes face à un smartphone 6,7 pouces.

Il y a peut-être ce lecteur d’empreintes digitales un peu capricieux, mais compensé par la reconnaissance faciale. En cherchant la petite bête, on pourrait aussi lui reprocher l’absence de recharge sans-fil pratique, mais pas essentielle. Un smartphone vraiment déjà intéressant à 479 euros, et qui le deviendra encore plus lorsque son prix commencera à baisser.