Orange, Free, SFR et Bouygues bloquent 18 sites de streaming illégaux français

Orange, Free, SFR et Bouygues bloquent 18 sites de streaming illégaux français

Après avoir saisi la justice pour obtenir le blocage de nombreux sites français illicites de streaming sportif, BeIN Sports a obtenu gain de cause. Les opérateurs ont depuis mis en place la mesure demandée par le tribunal.

Première victoire pour l’Arcom. BeIN Sports a annoncé ce mardi avoir obtenu du Tribunal judiciaire de Paris le blocage de 18 sites illégaux de streaming le 20 janvier 2022. En effet la chaîne a dénoncé une longue liste de sites diffusant de “manière quasi systématique, gratuitement, en streaming et en direct les matchs de multiples compétitions de football”. Une dénonciation qui intervient au moment de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies, une “des compétitions les plus suivies au monde et historiquement très piratée” . Pour rappel, beIN Sports diffuse en intégralité la CAN.

Cette décision a été prise dans le cadre du nouvel article L. 333-10 du Code du sport obligeant les opérateurs télécoms, assignés le 11 janvier 2022 par beIN Sports, a bloquer l’accès aux sites et adresses illicites. Les utilisateurs de ses services ont donc été dans l’incapacité de visionner la retransmissions pirate.

Dans la continuité de cette décision, l’Arcom aura désormais le pouvoir de demander aux FAI le blocage de tout nouveau site – identifié à compter de la décision –  retransmettant illégalement en live. Cette mesure a pour objectif de réduire significativement le volume de signaux frauduleux” précise la chaîne payante dans son communiqué.

“Cette toute première décision de justice concrétise des années de travail et de lutte contre le piratage”

De son côté Caroline Guenneteau, Secrétaire Général Adjointe de beIN Media Group se réjouit de cette décision et salue la rapidité de la procédure visant à mettre en place un blocage dans les meilleurs délais.  La décision de justice a été saluée, après de nombreuses procédures lancées par les ayants droits “afin de protéger la propriété intellectuelle des diffuseurs et des ayant-droits, et de préserver l’écosystème du sport.” L’Arcom, l’autorité judiciaire, les chaînes payantes, les ayants droit et les opérateurs techniques (FAI et moteurs de recherche…) œuvreront désormais main dans la main afin d’optimiser les délais de blocage des sites illicites identifiés.

Voici la liste des sites bloqués :

  • beinmatch.tv
  • beinmatchtv.tv
  • kooora4live.net
  • kooora4lives.com
  • kora-online.tv
  • kooraonline.tv
  • yalla-shoot.us
  • cloud.yalla-shoot.us
  • tv.kora-star.com
  • Livetv.sx
  • Cdn.livetv491.me
  • sekdrive.net
  • sportnews.to
  • fcstream.cc
  • freestreams-live1.com
  • fc.freestreams-live1.com
  • aflam4you.tv
  • can2021.aflam4you.tv

Source : Next Inpact