Test du Samsung Galaxy A52s 5G disponible dans la boutique Free Mobile

Test du Samsung Galaxy A52s 5G disponible dans la boutique Free Mobile

Aujourd’hui, Univers Freebox vous propose le test du smartphone Samsung Galaxy A52s 5G. Si la copie est perfectible, les arguments ne manquent pas.

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques techniques du Samsung Galaxy A52s 5G coûtant 459 euros au comptant chez Free Mobile pour une configuration 6 + 128 Go. On peut aussi l’obtenir pour 13,99 euros par mois dans le cadre de l’offre Free Flex.


Fiche technique du Samsung Galaxy A52s 5G : 


-  Processeur : octa-core jusqu’à 2,4 GHz (chipset Qualcomm Snapdragon 778G)

-  Mémoire vive : 6 Go


-  Écran : dalle AMOLED 6,5 pouces avec une définition 2 400 x 1 080 pixels
et un taux de rafraîchissement 120 Hz

-  Audio : double haut-parleur stéréo

-  Stockage : 128 Go extensible par MicroSD (emplacement hybride Nano-SIM/MicroSD)


-  Gestion SIM : deux logements Nano-SIM (Nano-SIM dans la tranche supérieure)

-  Compatibilité 4G : support des bandes B1/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B17/
B20/B26/B28/B32/B38/B40/B41/B66

-  Compatibilité 5G : n1/n3/n5/n7/n8/n20/n28/n38/n40/n41/n66/n78


- Quadruple capteur photo au dos :
64 + 12 + 5 + 5  Mégapixels (principal + ultra grand-angle + macro +portrait)

-  Capteur photo à l’avant : 32 Mégapixels dans un poinçon centré


-  Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-  Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-  Support Wi-Fi : version Wi-Fi 6

-  Connectivité Bluetooth : version 5.0

-  NFC : oui


-  Batterie : 4 500 mAh non amovible

-  Recharge filaire : support de la charge 25 Watts (chargeur 15 Watts fourni)

-  Recharge sans-fil : non


-  Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface One 3.1


-  Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale
ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-  Patchs de sécurité installés durant notre test : octobre 2021


-  Dimensions :  159,9 x 75,1 x 8,4 millimètres

-  Poids : 189 grammes


- DAS tête :  0,878 W/kg

- DAS tronc : 0,842 W/kg

- DAS membres :  2,94 W/kg


Un design plastique, mais original et bien fini

Qu’on aime ou pas (la rédaction était plutôt partagée), le Galaxy A52s sort du lot avec son design. Le smartphone présente en effet un dos intégralement en plastique (jusqu’au bloc photo) et disponible dans des tons colorés. Nous avons d’ailleurs reçu le smartphone en coloris lavande. Il existe aussi dans des tons blanc, noir et menthe.

En main, le Galaxy A52s s’avère agréable avec ses bordures arrondies et son dos doux au toucher. Malgré le choix du plastique, pas d’assemblage hasardeux. Le smartphone Samsung profite d’une finition de très bonne facture. Son poids n’est pas excessif non plus, atteignant seulement 189 grammes et contribuant ainsi à la bonne préhension.

 

Chose que l’on remarque assez rapidement : le bloc photo arrière bien intégré. L’intégration est aussi bien réussie visuellement, avec le dos entièrement uni, que physiquement, avec la protubérance contenue. Ce bloc photo ne nous a en tout cas jamais gênés au quotidien, y compris en mode paysage durant la vidéo ou le jeu.

Écran AMOLED 120 Hz et double haut-parleur stéréo

Dalle AMOLED pour les belles couleurs et les noirs profonds, définition Full HD+ et taux de rafraîchissement 120 Hz pour la fluidité en navigation et dans les jeux, l’écran du Galaxy A52s 5G coche toutes les cases. Seul regret, peut-être, la position centrale du poinçon de la caméra avant. Même si ce poinçon est assez petit, le mettre en haut à gauche aurait permis de l’avoir plus facilement hors du champ de vision en vidéo ou en jeu. À noter enfin la bonne luminosité, qui rend l’usage confortable en intérieur comme en extérieur. Depuis les paramètres de l’appareil, on pourra régler la fréquence et le mode d’affichage.

Côté son, le Galaxy A52s se montre plutôt bien loti. On a un double haut-parleur stéréo avec un rendu avec clair, dynamique et puissant. Pas de saturation spécialement désagréable, même à fort volume. Cerise sur le gâteau pour les propriétaires de casque ou d’écouteurs filaires : le mini-jack répond présent, au niveau de la tranche inférieure.

Cinq capteurs photo

Le Galaxy A52s 5G propose pas moins de cinq capteurs photo. Au dos, on trouve un capteur principal 64 Mégapixels accompagné de modules 12, 5 et 5 Mégapixels pour l’ultra grand-angle, la macro et le mode portrait. À l’avant, dans un poinçon, se trouve une caméra 32 Mégapixels pour les selfies. Sans être un cador sur le terrain, le Galaxy A52s 5G ne s’en sort pas trop mal. Il ne faudra en revanche pas trop pousser le zoom et en attendre beaucoup du mode nuit (qui nous fait perdre une partie de l’image par un recadrage, tout donnant rarement quelque chose de satisfaisant).

Ci-dessous, une prise de vue en partant de l’ultra grand-angle jusqu’au zoom 10x :

Deux photos avec le mode macro (“Plus/Macro”) :

Deux photos avec mode portrait (“Plus/Portrait”) :

Deux photos de nuit, puis leurs versions corrigées par le mode dédié (“Plus/Nuit”) :

Deux selfies avec le mode portrait :

Un smartphone 5G et dual-SIM

Pour la partie réseau mobile, le Samsung Galaxy A52s 5G propose la 4G et 5G avec un fonctionnement sur la bande 700 MHz chère aux abonnés Free Mobile. Ce smartphone permet aussi une gestion dual-SIM, mais en sacrifiant l’extension mémoire, du fait d’un emplacement hybride Nano-SIM/MicroSD.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur :

Et d’autres, mesurés en extérieur :

 

Un bon compagnon de jeu

Sans brûler le bitume, le Samsung Galaxy A52s se montre assez réactif au moment de démarrer, d’installer les applications, d’enregistrer une photo et de charger les jeux avec les options graphiques poussées autant que possible. Nous n’avons pas noté de chauffe désagréable même lorsqu’une bonne sollicitation.

De son côté, l’outil Disk Speed indique 154 Mo/s en écriture et 470 Mo/s en lecture pour la mémoire de stockage interne. Ce n’est pas foufou, mais acceptable sur ce segment tarifaire et suffisant dans les faits.

Un plein qui prend du temps

Avec une batterie 4 500 mAh, le Galaxy A52s 5G passe tranquillement la journée et peut offrir une journée supplémentaire sans trop forcer.

Ci-dessous, un suivi d’utilisation : départ à 14h00 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 10h58 avec 4 %

  • 40 minutes de YouTube avec le son du smartphone
  • 1 heure et 5 minutes de YouTube avec les écouteurs Bluetooth
  • 5 minutes de streaming audio avec le son du smartphone
  • 30 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth
  • 45 minutes de jeu avec le son du smartphone
  • Consultation et alertes Gmail / Twitter / LinkedIn
  • Surf sur Internet
  • 1 appel court
  • SMS
  • 4 téléchargements d’application, dont 1 gros
  • 20 mises à jour d’applications
  • Photos
  • Une mise à jour système de 400 Mo
  • 1 heure et 15 minutes de partage 4G
  • Tests de débit

Si le smartphone supporte la charge filaire en 25 Watts, la boîte ne contient qu’un chargeur 15 Watts. Il faudra donc passer une nouvelle fois à la caisse pour avoir droit à une charge décente. Déjà que la charge n’est pas extrêmement rapide, ne pas avoir le bon chargeur dans la boîte est une vraie déception. Surtout sur un smartphone à plus de 400 euros. D’autres marques sont moins pingres…

Ci-dessous, un suivi de charge en filaire (avec le chargeur fourni) :

  • 12h20 : 1 %
  • 12h25 : 5 %
  • 12h51 : 34 %
  • 12h58 : 42 %
  • 13h15 : 60 %
  • 13h37 : 82 %
  • 13h44 : 90 %
  • 13h48 : 94 %
  • 13h53 : 97 %
  • 14h00 100 %

Android 11 avec l’interface One UI 3.1

Avec le Galaxy A52s 5G, Samsung fournit une interface One UI 3.1 basée sur Android.

Elle s’accompagne de quelques applications et jeux préinstallés dans le cadre de partenariats commerciaux. Parmi eux : Spotify, Netflix, TikTok, Office, OneDrive, LinkedIn et Outlook. Seul OneDrive ne pouvait être désinstallé. Nous pouvions uniquement le désactiver.

On a également quelques fonctions pratiques, dont :

  • La navigation avec les gestes ou les boutons virtuels
  • La touche latérale personnalisable
  • La gestion avancée des mouvements et gestes
  • La barre latérale de raccourcis
  • L’écran scindé
  • Le mode à une main
  • Le mode sombre
  • Le mode confort visuel (ton plus chaud)

Terminons avec la partie sécurité, assurée par le lecteur d’empreintes sous la dalle ou la reconnaissance faciale avec la caméra avant. Les deux solutions ont fonctionné correctement du début à la fin. Elles étaient aussi très rapides. Toujours au volet sécurité, nous sommes passés des correctifs d’août 2021 à ceux d’octobre 2021 grâce à une mise à jour de 400 Mo.


VERDICT

Design sortant du lot, finition de bonne facture, excellente prise en main, écran AMOLED fluide, double haut-parleur stéréo, bonne autonomie, interface complète et à jour, le Samsung Galaxy A52s se présente comme un bon smartphone. Celui-ci propose même la connectique mini-jack que l’industrie a tendance à évincer et pouvant rester pratique pour certains utilisateurs.

Il déçoit en revanche sur certains aspects comme la photo, notamment avec des clichés en conditions de basse luminosité rarement satisfaisants, et la charge, avec une puissance déjà pas énorme et un chargeur inclus ne permettant pas d’en profiter.

Bousculé par la forte concurrence de certaines marques chinoises, Samsung fait des efforts pour soigner son milieu de gamme, mais la copie reste perfectible. Autre point à souligner : la firme sud-coréenne fait partie des bons élèves concernant les mises à jour. Un aspect jouant clairement en faveur de ses smartphones.