Comment Orange recycle les téléphones portables ?

Focus sur Morphosis, une PME française partenaire d’Orange depuis 2011 qui travaille conjointement avec l’opérateur historique sur le recyclage des mobiles.

Depuis 2010, l’opérateur historique a déjà recyclé 100 millions de mobiles dans le monde en mettant en place une filière solidaire de recyclage performante qui participe activement à la protection de l’environnement. Cette volonté est née d’un partenariat avec Emmaüs International et les Ateliers du Bocage qui s’assurent de récupérer les déchets de mobiles en particulier dans 5 pays d’Afrique afin de les renvoyer en France et les recycler. Une fois réceptionnés, Orange fait appel notamment à la PME française Morphosis qui « transforme ces déchets en affinant les métaux rares qui sont à nouveau réutilisables pour la fabrication de nouveaux produits ou équipements. » Voici en vidéo, les différentes étapes du processus de recyclage, du rapatriement des appareils après désossage, à l’affinage des métaux récupérés en passant par toutes les étapes de traitement.

 

 

100 millions de mobiles usagés dormiraient au fond des tiroirs en France.

 

A noter que depuis 2013 en France, les anciens mobiles peuvent être rapportés en boutique s’ils ont une valeur après estimation, avec le programme « Orange reprise ». L’opérateur offre ainsi aux clients, la possibilité de faire des économies sur leur prochain mobile », dixit le groupe. En France, 100 millions de mobiles usagés dormiraient au fond des tiroirs. Les mobiles en état de marche sont ainsi testés et leurs données effacées. Ils sont ensuite reconditionnés et revendus dans des pays émergents, là où le marché des mobiles ne cesse de croître. « Les mobiles qui ne fonctionnent plus sont donc recyclés. Les matières dangereuses sont traitées, les métaux récupérés pour être réutilisés comme matière première », informe enfin le groupe. Enfin, l’intégralité des bénéfices est reversée par Orange à Emmaüs International.