Médiamétrie se penche sur la TV de rattrapage

Si les mesures d’audiences classiques vont continuer, l’organisme de sondage des audiences se met au fait des nouveaux modes de consommation. Si en 2011, l’audience du différé avait été introduite dans le Médiamat, D’ici la fin du mois c’est la télévision de rattrapage qui fera son apparition dans les mesures d’audience.

 

Les données seront calculées par plateforme puis par programmes. Depuis 2010 la part du "Catch Up" a largement augmenté. En avril-mai 2012 une mesure test avait déterminé que 8 millions d’utilisateurs de plus de 15 ans utilisait ce mode de consommation. Une audience dont les chaînes de télévision ne peuvent plus se passer et qui doivent être mesurées.

 

Pour Julien Rosanvallon, directeur TV de Médiamétrie "Loin de faire reculer la consommation de la télévision, internet semble au contraire la renforcer en l’inscrivant dans un écosystème d’écrans connectés qui démultiplient les usages."

 

Les premiers résultats seront publiés à la fin février, Médiamétrie projette déjà d’intégré les données de la tablette numérique en 2014. En 2015, "Médiamétrie intégrera tous les écrans" .