Industrie du futur : la French Tech Alsace intègre 2 réseaux thématiques French Tech

Industrie du futur : la French Tech Alsace intègre 2 réseaux thématiques French Tech

 
Après un premier réseau thématique MedTech annoncé en juin 2015, le Pôle métropolitain Strasbourg-Colmar-Mulhouse décroche son entrée dans un second réseau : IoT Manufacturing. 
 
Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du Numérique, ont annoncé les lauréats des réseaux thématiques French Tech ce lundi 25 juillet 2016 à Laval. 
 
Sur les 113 candidatures déposées, l’Alsace intègre deux réseaux thématiques reconnus par la French Tech, Health Tech comprenant biotech, medtech et e-santé et IoT Manufacturing. 

Un nouveau levier pour la croissance et l’internationalisation des start-ups 
 
La confirmation du réseau Health tech constitué de 24 territoires français est une reconnaissance de l’excellence de tous ceux, qui au cœur de l’Alsace, imaginent, conçoivent et développent chaque jour les plus innovants dispositifs médicaux de demain. 
 
Candidat au réseau thématique « Industrie du Futur », French Tech Alsace rejoint les 16 territoires nationaux retenus autour de la thématique IoT Manufacturing comprenant l’internet des objets et l’industrie du futur. Au cotés de l’Alasce, de nombreuses métropoles telles que Toulouse, Nantes, St-Etienne, la Lorraine et Angers. 
 
Le Pôle métropolitain Strasbourg-Colmar-Mulhouse et les nombreux partenaires de la French Tech Alsace – acteurs privés et publics, entrepreneurs, investisseurs, organismes de formation, accélérateurs et incubateurs de start-up, – annoncent être "heureux d’intégrer, au travers de deux réseaux thématiques, la prestigieuse équipe de France des métropoles françaises."
 
Etre membre des réseaux Health tech et IoT Manufacturing va : 
 
– donner un élan supplémentaire à la dynamique en place et accélérer les projets de partenariat pour faire rayonner la région, 
– faire de l’Alsace un lieu d’excellence en matière d’innovation, 
– attirer de nouvelles start-up et entreprises sur le territoire, qui bénéficieront rapidement des dernières avancées technologiques, de nouveaux business models et d’un accès privilégié sur le marché européen, 
– permettre à l’Alsace de nouer de nouveaux partenariats avec les autres membres du réseau.