Freezone S'inscrire

Vivendi : Se séparer des actifs dans les télécoms pour se concentrer sur les médias


Catégorie Brèves , publié le 18 décembre 2012 à 11h49 par Olivier Viaggi
Les rumeurs concernant la vente de SFR avait bien un fond de réalité. Malgré des propos parfois contradictoires de la part des dirigeants de SFR, Jean-François Dubos, le président du directoire Vivendi, a été un peu plus clair quant aux objectifs de son groupe, dans une interview accordée aux Echos. Pour lui, l’avenir de Vivendi est dans les médias.
 
« Nous avons tous les atouts pour nous affirmer comme un leader européen, voire mondial, dans les contenus et les médias. Dans ce domaine des contenus il y a un vrai marché en croissance. Il y a des clients-les grandes plates-formes numériques-et nous avons des savoir-faire et des champions mondiaux : La Musique, Canal+ et les Jeux. L’avenir de Vivendi s’inscrit dans cette direction, dans les contenus et les médias. » annonce Jean-François Dubos
 
Concernant la vente de SFR, le président du directoire Vivendi, qui valorise cet actif à 20 milliards, ne donne aucune date, mais affirme qu’il « y a trop d’opérateurs -plus de cent-en Europe. Dans les années à venir, nous assisterons fatalement à une recomposition de cette filière en plein bouleversement. ». Et de préciser qu’en France, le paysage des télécoms « a complètement changé en un an du fait des décisions prises par le précédent gouvernement et par le régulateur. Les marges se réduisent, les taxes augmentent et les investissements vont évidemment en pâtir. Nous allons donc fatalement à terme vers une restructuration du secteur. »
 
Pas encore d’offres fermes
 
Vivendi est actuellement en train dévaluer ses actifs dans les télécoms. Mais pour le moment, il n’a pas encore reçu d’offres formelles. « Notre filiale SFR a beau souffrir en ce moment, c’est tout de même une très belle entreprise et le sixième opérateur européen. Nous procédons donc à une revue de la valorisation de tous nos actifs télécoms. Et je confirme que nous n’avons pas encore d’offres formelles sur ces actifs. » indique Jean-François Dubos. Outre SFR, Vivendi étudie également la vente de ses autres actifs dans les télécoms : Maroc Télécom et le Brésilien GVT. 
 
Dans tous les cas, un rapprochement avec un des opérateurs télécoms français sera très compliqué pour SFR. Bruno Lasserre, le Président de l’Autorité de la concurrence, indiquait en effet la semaine dernière, que centaines fusions ne seront pas possibles. «Il est clair que certaines configurations de rapprochement se heurteraient à un refus net de notre part, même avec des remèdes. Elles seraient strictement impossibles. Nous veillerons à maintenir la concurrence ». 
 
C’est pourquoi Vivendi pourrait également se diriger vers une mutualisation des réseaux. "Nous attendons l’avis de l’Autorité de la concurrence sur la mutualisation des réseaux. Pour SFR, cela pourrait être une direction intéressante" a ainsi expliqué Jean-François Dubos.
 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (24)
Afficher les 19 premiers commentaires...

reno69
Envoyer message
 
12149 points
Posté le 18 décembre 2012 à 18h05
prométhé a écrit
balibran a écrit "Se séparer des actifs dans les télécoms pour se concentrer sur les médias" Ah ah ah ... ils se séparent surtout d'une filière qui ne va plus leur rapporter autant ! Parce qu'en plus, si ils veulent se recentrer sur les médias, alors c'est une erreur de stratégie : avec l’avènement de l'internet mobile, les médias transitent de plus en plus par ce support : musique, vidéos, tv en 3G, médias écrits, etc ... Non, ils se cherchent une excuse pour s'en débarrasser car ils ont des objectifs de rentabilité à maintenir et que SFR n'y arrivera pas, c'est tout !
Le pire dans tout cela, c'est que le mobile continue à rapporter. Sinon comment expliquer que tous les opérateurs n'aient pas jeté l'éponge? Mais pour vivendi, cela ne rapporte pas autant qu'ils le voudraient. Car c'est ça le problème. Et c'est ce genre de comportement débile qui fait que l'économie est en crise.

  Bonjour, prométhé et balibran (+1 pt a chacun) je suis d'accord avec vos deux post, cette entreprise dégage des bénéfices (en période de crise et de grande concurrence), mais pour Vivendi les gains ne sont plus ceux envisagés alors on vend (en un seul morceau ou en pièces) et rien à faire des emplois, des problème que cela engendrera pour SFR et le pire c'est que cela risque fort d'être un opérateur étranger qui achètera, c'est triste une telle gestion de nos industries, que sont devenu nos entrepreneurs, nos bâtisseurs, nos inventeurs tout ça balayé par des gestionnaires et banquiers peu scrupuleux, la situation du pays se comprend avec de telles méthodes (ni Dieu ni Patrie, seul l'argent compte) c'est triste la société que on va transmettre à nos enfants .....

Déçu


xterminator
Envoyer message
 
6107 points
Posté le 18 décembre 2012 à 18h12
kaleldu13 a écrit
billmobile le cousin à joemobile a écrit BIZARRE: l'action VIVENDI baisse de -0.03 alors que je pensais quelle serait en hausse avec cette annonce!!! mdr ben non si vivendi et en perte personne veut de ces actions lol

ça serait surtout super bien qu'un autre rachète SFR et fasse preuve d'innovation pour relancer le secteur de l'ADSL, où est passé l'époque FREE/NEUF


prométhé
Envoyer message
 
-293 points
Posté le 18 décembre 2012 à 18h23
reno69 a écrit
prométhé a écrit balibran a écrit "Se séparer des actifs dans les télécoms pour se concentrer sur les médias" Ah ah ah ... ils se séparent surtout d'une filière qui ne va plus leur rapporter autant ! Parce qu'en plus, si ils veulent se recentrer sur les médias, alors c'est une erreur de stratégie : avec l’avènement de l'internet mobile, les médias transitent de plus en plus par ce support : musique, vidéos, tv en 3G, médias écrits, etc ... Non, ils se cherchent une excuse pour s'en débarrasser car ils ont des objectifs de rentabilité à maintenir et que SFR n'y arrivera pas, c'est tout ! Le pire dans tout cela, c'est que le mobile continue à rapporter. Sinon comment expliquer que tous les opérateurs n'aient pas jeté l'éponge? Mais pour vivendi, cela ne rapporte pas autant qu'ils le voudraient. Car c'est ça le problème. Et c'est ce genre de comportement débile qui fait que l'économie est en crise.   Bonjour, prométhé et balibran (+1 pt a chacun) je suis d'accord avec vos deux post, cette entreprise dégage des bénéfices (en période de crise et de grande concurrence), mais pour Vivendi les gains ne sont plus ceux envisagés alors on vend (en un seul morceau ou en pièces) et rien à faire des emplois, des problème que cela engendrera pour SFR et le pire c'est que cela risque fort d'être un opérateur étranger qui achètera, c'est triste une telle gestion de nos industries, que sont devenu nos entrepreneurs, nos bâtisseurs, nos inventeurs tout ça balayé par des gestionnaires et banquiers peu scrupuleux, la situation du pays se comprend avec de telles méthodes (ni Dieu ni Patrie, seul l'argent compte) c'est triste la société que on va transmettre à nos enfants .....

Salut reno,

Tu essayes de savoir ce que sont devenus nos entrepreneurs, nos bâtisseurs et nos inventeurs. Bah, il y a de fortes chances qu'ils soient devenus rentiers, expatriés ou étrangers, voir même employés d'une société étrangère. Et tout ça pour quoi? Par appât du gain et de la facilité tout simplement.

Il n'y a qu'à voir combien les français sont accros à la bourse, aux jeux de grattage ou de hasard et autre moyens plus ou moins légaux de gagner de l'argent vite et facilement pour s'orienter vers cette conclusion.


reno69
Envoyer message
 
12149 points
Posté le 18 décembre 2012 à 20h03
prométhé a écrit
reno69 a écrit prométhé a écrit balibran a écrit "Se séparer des actifs dans les télécoms pour se concentrer sur les médias" Ah ah ah ... ils se séparent surtout d'une filière qui ne va plus leur rapporter autant ! Parce qu'en plus, si ils veulent se recentrer sur les médias, alors c'est une erreur de stratégie : avec l’avènement de l'internet mobile, les médias transitent de plus en plus par ce support : musique, vidéos, tv en 3G, médias écrits, etc ... Non, ils se cherchent une excuse pour s'en débarrasser car ils ont des objectifs de rentabilité à maintenir et que SFR n'y arrivera pas, c'est tout ! Le pire dans tout cela, c'est que le mobile continue à rapporter. Sinon comment expliquer que tous les opérateurs n'aient pas jeté l'éponge? Mais pour vivendi, cela ne rapporte pas autant qu'ils le voudraient. Car c'est ça le problème. Et c'est ce genre de comportement débile qui fait que l'économie est en crise.   Bonjour, prométhé et balibran (+1 pt a chacun) je suis d'accord avec vos deux post, cette entreprise dégage des bénéfices (en période de crise et de grande concurrence), mais pour Vivendi les gains ne sont plus ceux envisagés alors on vend (en un seul morceau ou en pièces) et rien à faire des emplois, des problème que cela engendrera pour SFR et le pire c'est que cela risque fort d'être un opérateur étranger qui achètera, c'est triste une telle gestion de nos industries, que sont devenu nos entrepreneurs, nos bâtisseurs, nos inventeurs tout ça balayé par des gestionnaires et banquiers peu scrupuleux, la situation du pays se comprend avec de telles méthodes (ni Dieu ni Patrie, seul l'argent compte) c'est triste la société que on va transmettre à nos enfants ..... Salut reno, Tu essayes de savoir ce que sont devenus nos entrepreneurs, nos bâtisseurs et nos inventeurs. Bah, il y a de fortes chances qu'ils soient devenus rentiers, expatriés ou étrangers, voir même employés d'une société étrangère. Et tout ça pour quoi? Par appât du gain et de la facilité tout simplement. Il n'y a qu'à voir combien les français sont accros à la bourse, aux jeux de grattage ou de hasard et autre moyens plus ou moins légaux de gagner de l'argent vite et facilement pour s'orienter vers cette conclusion.

  Merci pour votre réponse, hélas on constate ou mène la politique de l'argent roi, les économies de beaucoup de pays sont en déclin, comme tous ces navires qui se déchirent sur les quais ou les rochers, le capitaine n'étant pas à la hauteur semble il ... s'est l'accident assuré.

Surpris

Posté le 18 décembre 2012 à 22h25

20 milliard d'euros

Ohhhhh! My God!!!!!!what the f.ck! Surpris

Faut arrêter de croire au père noël! désolé les enfants mais il n'existe pas.

Posté le 19 décembre 2012 à 06h50

A diosse SFR..

INSERER UN COMMENTAIRE

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par e-mail.
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quelle a été la plus grande innovation de Free en 15 ans ?