La liste d’Albanel: un pas de plus dans le pathétique

La Quadrature du Net s’est proposé de décortiquer la liste des 10 000 artistes censés soutenir le projet de loi Création et Internet. Brandi à plusieurs reprises dans l’hémicycle par la ministre de la culture, cette pétition devait montrer que la grande majorité des artistes étaient pour cette loi répressive.

Mais cette pétition pourrait bien se retourner contre madame Albanel tant celle-ci repose sur un gros mensonge. PC Inpact, qui a commencé à analyser la liste des signataires, constate que les salariés des maisons de disques et autres lobbyistes comme la Sacem, y sont surreprésentés. Assistants, responsables marketing ou financier, tous les corps de métiers sont présents sur cette liste qui, rappelons le, est censée être composées d’artistes, de producteurs ou de réalisateurs.
Pire, 90% des artistes de cette pétition n’ont pas un seul morceau disponible sur emule et 60% sont introuvables sur Google. Il s’agit en fait de parfaits inconnus

Même parmi les têtes d’affiche de cette liste, on retrouve des artistes qui disent ne pas avoir signé cette pétition, comme Nicolas Sirkis, le leader d’Indochine

Vous pouvez participer au recensement des signataires de la pétition des 10 000 « artistes » sur le wiki de la Quadrature du Net et voir ceux qui ont déjà été « vérifiés »

Lire le résumé de PC Inpact