Fibre optique : Free accélère et grappille des parts de marché, Orange continue de perdre du terrain

Fibre optique  :  Free accélère et grappille des parts de marché, Orange continue de perdre du terrain

A l’heure où Free, Orange, SFR et Bouygues ont tous publié leurs résultats trimestriels, il est intéressant de comparer comment les opérateurs se partagent le gâteau sur la fibre en prenant appui sur les derniers chiffres de l’Arcep.

Le marché se rééquilibre sérieusement. Sur un an, soit entre le premier trimestre 2018 et 2019, Orange a réalisé 38,% des nouveaux abonnements fibre, contre 28,6% pour Free, 19,6% pour Bouygues et 13,7% pour "SFR et les autres", a constaté  la fibre.info. S’il fait toujours cavalier seul, Orange perd toutefois du terrain malgré de très bons recrutements. Derrière, Free accélère la cadence, Bouygues progresse alors qu’SFR s’évertue à ne pas dévoiler ses chiffres sur la fibre. 

Dans le détail, l’opérateur historique voit son avance se réduire et perd 6,7 points sur 12 mois en s’adjugeant tout de même 52,2% de part de marché contre 56% en décembre dernier. "Si le phénomène se poursuit, Orange devrait passer rapidement sous les 50% de parts de marché", commente à ce propos le site communautaire. Avec 2,775 millions de clients, l’opérateur a enregistré un gain de 646 000 clients FTTH sur 12 mois soit une augmentation 30,3% de sa base clientèle du T1 2018 au T1 2019.

 
Synthèse des parts de marché sur le Ftth à fin mars 2019.
 
De son côté, Free est bien installé à la deuxième place avec 21,3% de part de marché contre 19,4% au quatrième trimestre 2018. L’accélération engagée en 2018 se poursuit, avec près de 500 000 abonnés recrutés sur la Fibre au cours des 12 derniers mois. L’opérateur de Xavier Niel compte désormais plus de 1,1 million d’abonnés FTTH, soit près d’un cinquième de sa base d’abonnés Fixe. Free a ainsi vu croître sa base d’abonnés fibre de 75,4% en un an.
 
Par ailleurs, Bouygues continue de grappiller des parts de marché mais accuse un certain retard. L’opérateur de Martin Bouygues est crédité de 12,5% de part de marché avec 663 000 abonnés fibre, soit un gain de 334 000 clients en un an. Sa base clientèle a donc doublé.
 
Du côté de SFR, cela se complique. Dans ses publications, l’opérateur au carré rouge fait le choix de compiler l’intégralité des technologies THD qu’il utilise. La rubrique « SFR + Autres » est donc calculée en prenant le total des abonnements très haut débit "fibre optique de bout en bout" publié par l’ARCEP à fin mars 2019 et en défalquant les totaux publiés par Bouygues, Free, Orange sur la même période. S’ils progressent à un rythme plus lent avec 14% de part de marché et une augmentation de 45,6% de leur base abonnés FTTH, en l’absence de chiffres, il est difficile de dire qui de SFR ou "Autres" tire la machine, poursuit lafibre.info. Quoi qu’il en soit, au 31 mars 2019, le nombre d’accès en fibre optique de bout en bout s’est élevé en France à 5,3 millions de lignes selon le régulateur, soit un gain de 1,7 million un an.