Incendie Notre-Dame de Paris : un élu français se fait renvoyer dans les cordes par un journaliste de Fox News

Incendie Notre-Dame de Paris : un élu français se fait renvoyer dans les cordes par un journaliste de Fox News

Chaque événement tragique apporte son lot de théorie du complot. 

Alors que les plus grandes chaînes suivaient l’événement via des éditions spéciales, des chaînes du monde entier diffusaient également des images de cet événement malheureux qui touche le monument historique le plus visité d’Europe. La chaîne américaine Fox News à donner la parole à un élu du Conseil municipal de Neuilly-sur-Seine Philippe Karsenty, et ce qu’on peut dire, c’est que les propos tenus par le conseiller municipale sont surprenant, au point de comparer l’événement d’hier soir à l’une des pires dates de l’histoire américaine, le 11 septembre ou des milliers de personnes avaient perdu la vie : « Même si personne n’est mort, c’est un peu le 11 septembre français ». Il en a profité pour exposer son avis sur l’accident qui pour lui n’en est semblerait-il pas un “Nous devons savoir que des églises sont vandalisées en France toutes les semaines. Bien sûr, le politiquement correct va vouloir nous faire croire que c’est un accident… ». Suite à ces propos, Shepard Smith le journaliste de la Fox News s’est empressé de couper la parole à Philippe Karsenty et de le remettre à sa place “Monsieur, monsieur, monsieur. Nous n’allons pas spéculer ici sur les causes que nous ne connaissons pas. Donc si vous avez des observations, ou si vous savez quelque chose, nous serons ravis de l’entendre. (…) Nous n’allons pas faire ça ici, pas maintenant, pas sous ma responsabilité.”

Le journaliste américain a donné un résumé pragmatique de la scène qui venait de se passer “Nous sommes à des milliers de kilomètres. Et l’homme au téléphone avec nous n’avait absolument aucune information sur l’origine de cet incendie, pas plus que moi. Les enquêteurs seront amenés à déterminer les origines du sinistre. Mais les théories du complot, quel que soit le sujet sur lequel elles portent, sont inutiles. Dans la plupart des cas, elles sont contre-productives et insultantes à l’égard de la société. Et ceux qui les entretiennent ne sont pas animés des meilleures intentions”

Dans la soirée Philippe Karsenty a retweeté la séquence, en ajoutant “Truth will come out.” ce qui veux dire “La vérité éclatera”, le parquet de Paris a ouvert dans la soirée une enquête pour “destruction involontaire par incendie”.