Xavier Niel s’explique à propos des problèmes avec YouTube

Xavier Niel s’explique à propos des problèmes avec YouTube
Les Freenautes le constatent chaque jour, utiliser YouTube aux heures de pointe est mission impossible. Free et Google (qui possède YouTube) sont en effet en conflit en ce qui concerne le financement de la bande passante. 01Net magazine, a interrogé Xavier Niel à ce sujet. Le patron de Free explique que « YouTube et Google estiment qu’ils ont un tel pouvoir d’attractivité qu’ils vont pouvoir utiliser nos réseaux sans rémunérer l’excès de trafic qu’ils générèrent. Ce qui n’est pas la règle dans le monde de l’Internet… On a décidé de ne pas se laisser faire »
 
En attendant, ce sont les Freenautes qui trinquent. Mais pour Xavier Niel, c’est un mal pour un bien. « Si on ne fait pas ça aujourd’hui, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois, juste pour payer le surplus de la bande passante de Google. Mieux vaut une petite crise des débits maintenant que des prix élevés demain. Chaque jour, j’espère qu’on aura la solution. En attendant, on ne bride l’accès à personne, mais on arrête l’escalade : on a un tuyau d’une certaine taille pour le trafic de Google et on n’en rajoute pas »
 
Vous pourrez retrouver l’interview complète de Xavier Niel dans le numéro d’avril de 01Net Magazine
 
Merci à Bruno