Freezone S'inscrire

Le titre Altice continue sa descente aux enfers

Patrick Drahi, fondateur du groupe Altice, à Wall Street, le 22 juin 2017. REUTERS/Lucas Jackson

Altice poursuit sa descente aux enfers. Après que deux intermédiaires financiers ont abaissé leur objectif de cours, le titre chute encore de plus de 6% ce matin, à 17h le titre a perdu plus de 14%. Sept jours après la publication des résultats trimestriels, le groupe a perdu plus de 40% de capitalisation boursière.

Tout a commencé après la publication des résultats trimestriels du groupe, le 2 novembre. Les mauvais résultats de SFR qui comptent pour moitié dans ceux d’Altice et le niveau d’endettement élevé ne sont pas passés inaperçus en bourse. Le titre a plongé de 23% dès le lendemain à la bourse d’Amsterdam où est cotée Altice.

Pendant les cinq jours ouvrés suivants la publication des résultats c’était plus de 13 milliards de capitalisation boursière qui se sont envolés en fumée cela représentait un recul de plus de 35%. 

La chute continue encore aujourd’hui. Le recul de plus de 6% enregistré ce matin, porte les pertes à plus de 40% en sept jours ouvrés. En cause cette fois-ci, les analystes de Kepler Cheuvreux et Morgan Stanley qui ont tous deux abaissé leurs objectifs de cours (respectivement de 18 à 11 euros et de 20,50 à 13,50). A 17h, le titre avait perdu plus de 14%.

Le plongeon de l’action n’offre pas d’opportunité claire d’achat, de notre point de vue” ont déclaré les analystes de Kepler à Reuters en poursuivant “Nous voyons les tendances d’exploitation évoluer bien plus négativement que ne le suggère un consensus très optimiste, notamment aux Etats-Unis, où la compétition se renforce et où les coûts des contenus grimpent”.

La réorganisation éclair et le retour de Patrick Drahi à la tête du groupe suffiront-ils à stopper l’hémorragie et redonner confiance aux investisseurs ?

 
source : Reuters

Publié le 14 novembre 2017 à 16h08 par Tristan Peyrotty
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (41)
Afficher les 35 premiers commentaires...
Posté le 15 novembre 2017 à 10h33

c'est encore les salariés qui vont prendre.

Posté le 15 novembre 2017 à 11h04

Sur la gauche de la photo, c'est Michel Combes qui se fend la gueule. Doit moins rigoler maintenant.

Quoique... c'est gens là quand ils sont virés remerciés, touchent de bonnes grosses indemnités.

Ach!lle

Posté le 15 novembre 2017 à 11h27

JMM en puissance.

Posté le 15 novembre 2017 à 15h05

Si ca continue à baisser X Nieil va pouvoir racheter à pas cher

Posté le 15 novembre 2017 à 15h06
aegir_fr a écrit
jinge333 a écrit   (et il me semble qu'il n'y a eu aucun signe laissant présager qu'Altice pourrait ne pas rembourser).
Un résultat net négatif, c'est bon signe pour payer ses créances ? http://www.boursorama.com/bourse/profil/profil_finance.phtml?symbole=1rAATC

Certainement si les échos disent que tout va bien, c'est qu'on peut faire confiance aveuglément. Tant qu'Altice peut rembourser ses dettes en contractant de nouvelles dettes, il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Et comme le dit si bien les échos, "c'est de la bonne dette", celle qui sert à combler les déficits.

Récapitulatif :

1) Toujours moins d'abonnés, l'hémorragie ne s'arrête pas. Le nombre de plaintes a augmenté.

2) l'ARPU par abonné a encore baissé.

3) La dette a grossi.

4) Négociations d'exclusivités à prix d'or qui sera compensé par l'augmentation du nombre d'abonné (cf point n°1).

5) Les fournisseurs en litiges jettent l'éponge et passent ailleurs.

Conclusion des échos : C'est normal, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Conclusion de Bouygues : "Heureusement que nous avons un concurrent qui va mal" (citation de l'année dernière)

Conclusion personnel : je préfère quand même miser sur Bouygues, Orange ou Iliad que sur SFR.

Posté le 16 novembre 2017 à 00h20
Van94 a écrit
Martinou a écrit Très simpliste analyse du contexte. Du fait qu'Altice a fondé son financement à hauteur de 51 milliards sur la bonne tenue de l'entreprise et des résultats commerciaux, ce sont les banques qui déterminent à quel coût et dans quels délais, Altice doit les rembourser. Pour rappel, dans quelques semaines à peine, Altice va devoir rembourser près de 2 milliards d'euros puis continuer à plomber ses résultats en intégrant ces montants tous les trimestres. Pas facile de continuer à faire briller la bulle qui commence à se trouer... Non non, je ne dis pas que les actions ne sont pas importantes.Cependant pour rappel, Altice dégage toujours du cash...

Sur les neuf premiers mois de 2017, Altice a dégagé un EBITDA de 7,0 milliards d'euros. A cela il faut retirer 3,3 milliards d'euros décaissés pour les investissements corporels et incorporels. Ensuite, il faut payer 2,8 milliards d'euros de frais financiers. Il ne reste vraiment rien....ni pour les obligataires, ni pour les actionnaires

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Suite à l'annonce de Xavier Niel, selon vous, la Freebox V7 sera lancée :