Freezone S'inscrire

Stéphane Richard, pour le moins dubitatif face à la stratégie d’Altice (SFR)

Une kyrielle de départs de dirigeants déjà actés ces dernières semaines, une chute brutale du cours de Bourse , des résultats décevants pour SFR au troisième trimestre, une réorganisation de la direction avec la « démission » de Michel Combes PDG de SFR et DG d’Altice suivi du retour de Patrick Drahi à la stratégie du groupe… En résumé le soleil n’est pas au beau fixe chez l’opérateur au carré rouge et sa maison-mère Altice dont la dette est stable à 51 milliards d’euros.

Invité hier de l’émission « Le Grand Jury » sur RTL-LCI-Le Figaro, Stéphane Richard, PDG d’Orange, n’a d’ailleurs pas caché ses doutes au sujet du modèle mis en place par Altice. A ses yeux, il est impossible de jouer sur tous les tableaux, à savoir vouloir investir à tour de bras dans la fibre et dans les contenus : « Je ne veux pas jouer un peu les Cassandre, franchement j’ai des doutes sur le modèle, parce que le modèle financier est difficilement soutenable tel qu’il est aujourd’hui. Il supposerait qu’il y ait effectivement des performances opérationnelles, qui aujourd’hui ne sont pas tout à fait au rendez-vous », a t-il déclaré. La clef du succès pour une entreprise, c’est « une stratégie un peu constante, c’est une stabilité managériale (...), ce sont des équipes motivées (…) », a enfin martelé Stéphane Richard qui cherche encore la présence de critères de succès dans le groupe de son rival.

 

Source : AFP

Publié le 13 novembre 2017 à 10h26 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Posté le 13 novembre 2017 à 11h59

Je suis d'accord avec lui.

Posté le 13 novembre 2017 à 13h14

Le père Drahi n'en à rien à foutre de ça, ce qu'il veut c'est des esclaves payés au lance-pierre, car souvenez-vous qu'il n'aime pas les payés en plus, qui devraient travaillés jusqu'à s'épuiser pour lui faire plaisir. SFR va dans le mur qui semble avoir oublié que le temps des pharaons est révolu.

Posté le 13 novembre 2017 à 13h15

SFR va dans le mur avec ce type qui semble avoir oublié que le temps des pharaons est révolu.


DKO
Envoyer message
 
793 points
Posté le 13 novembre 2017 à 14h29

"La clef du succès pour une entreprise, c’est « une stratégie un peu constante, c’est une stabilité managériale (...)"

Message subliminal à destination des actionnaires en vue de sa réélection...


poupon
Envoyer message
 
2168 points
Posté le 13 novembre 2017 à 16h06

c'est mort née Altice ! comment survivre avec 51 milliards de dettes ? ! Même si les banques ont suivies parce qu’elle n'avaient pas trop le choix, maintenant elles sont debout sur les freins et ça va aller de plus en plus mal pour drahi & co jusqu'à l'implosion . 

Posté le 13 novembre 2017 à 18h12

Tout celà en espérant que ce n'est  pas une gigantesque carambouille à laquelle on assiste .

Posté le 13 novembre 2017 à 22h00
poupon a écrit
c'est mort née Altice ! comment survivre avec 51 milliards de dettes ? ! Même si les banques ont suivies parce qu’elle n'avaient pas trop le choix, maintenant elles sont debout sur les freins et ça va aller de plus en plus mal pour drahi & co jusqu'à l'implosion . 

Ce n'est pas mort car il y a des biens à vendre, ce qu'ils feront si ils ne peuvent pas rembourser la première échéance.
Ce que l'on voit là, c'est la réévaluation du cours de l'action qui se doit de refléter la valeur de l'entreprise, donc ses performances futures. En bref, les actionnaires pensent qu'Altice ne tiendra pas, et de loin, les objectifs fixés, bénéfices, CA,...

Posté le 13 novembre 2017 à 23h12

Quelle crédibilité pour parler stratégie le Dirigeant Orange alors qu'il est mis en examen pour escroqueries en bande organisée, il a tué France télécom pour le remplacer par un nom de fruit ridicule d'une filiale anglaise revendue depuis, les salariés sont brutalisés dans des openspaces invivables dans des banlieues inaccessibles Des agents sont employés à temps complet pour bousiller la vie des salariés et fonctionnaires pour les pousser au départ par tous moyens jusqu'aux drames qu'on connaît les suicids n'ont pas cessé même si les médias n'en parle plus plus, c’est « human outside brutal inside ». La caste dirigeante d'orange l'ignore totalement et s'octroie rémunérations et stocks options délirants en toute discrétion sans compter les voitures et les voyages dolce vita dans les plus beaux spots de la planète entre les fêtes au festival de cannes et Roland garros et Rolex Paris Masters (!) la plus belle loge du central pendant que les salariés c'est entre 0 et 1% d'augmentation annuelle.
Cerise sur le gâteau il a instauré la discrimination sexuelle dans l'entreprise ce ne sont plus le potentiel et les compétences qui comptent mais le sexe, avec toutes les dérives que les femmes connaissent trop bien et subissent lorsque le physique s'en mêl


reno69
Envoyer message
 
19117 points
Posté le 14 novembre 2017 à 00h47

   Bonjour, j'ai parcourus tout le texte du discours de Stéphane Richard et dans les grandes lignes il reprend toutes les remarques que j'ai faites il y a quelques jours lors de l'article de UF sur la chute en Bourse d'Altice dans mes posts du 11 Novembre 2017 20h24 et 12 Novembre 2017 à 12h53 que ce soit la dette d'Altice, la valse des responsables, les licenciements et la charge financière mise sur les épaules de SFR.

http://www.universfreebox.com/article/41522/La-chute-vertigineuse-d-Altice-continue-au-point-de-declencher-un-mecanisme-de-securite-en-bourse

 Ceci étant dit même si on peut reprocher à SFR d'avoir abandonné la fibre ou mal ou pas respecté les accords contractés pour le déploiement de la fibre au point qu'Orange à du reprendre certaines zones qui était attribuées à SFR, les responsables SFR/Altice on voulu probablement faire des économies en donnant la priorité au câble étant propriétaire de Numéricable, et c'est une erreur stratégique qui leur a fait perdre la fibre optique (FTTH) dans certaines régions.

  D'un autre coté Orange s'il est vrai qu'il font un très gros travail dans la fibre sur tout le territoire, ont malgré tout aujourd'hui une position de quasi monopole sur la fibre 90% contre 10% pour SFR dans les ZMD et zones AMII, après c'est au régulateur et aux élus de faire leur travail.

  Par contre pour les RIP je suis totalement d'accord sur le fait que on ne peux pas après coup déployer un réseau concurrent sur les zones ou des accords on déjà étés conclus sans risque de rompre l'équilibre financier trouvé avec une participation de l'état, suite à la carence des opérateurs sur ces zones non rentables, seul des accords avec SFR peuvent se faire sur les zones ou il n'y a pas encore d'accords conclus.

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Suite à l'annonce de Xavier Niel, selon vous, la Freebox V7 sera lancée :