Freezone S'inscrire

Free Mobile : Déterminez la bande de fréquence utilisée par votre iPhone


Catégorie Brèves , publié le 09 février 2013 à 12h24 par Fouzi Habibi
Phatéon, Freenaute et lecteur d’Univers Freebox, nous a transmis une petite astuce permettant à tous les abonnés Free Mobile, en possession d’un smartphone Apple, de déterminer sur quelle bande de fréquence est synchronisée leur mobile. La manipulation et le calcul sont relativement simples. Dans un premier temps, rendez vous dans « Téléphone », puis composez et appelez le *3001#12345#*.
 
 
Un « Field Test » apparaît.. Appuyez ensuite sur « UMTS Cell Environment » puis sur « UMTS RR Info » pour récupérer la valeur indiquée dans le champ « Downlink Frequency ».
 
  
  • Valeur 10737 : 2147,4 MHz : fréquence de la bande attribuée à Free Mobile, UMTS 2100.
  • Valeur 3037 : 947,4 MHz : fréquence de la bande attribuée à Free Mobile, UMTS 900.
Tout autre valeur signifiera que votre iPhone est connecté en itinérance sur les antennes Orange. Exemple : Dans notre cas, 10812 / 5 soit 2162,4. Nous sommes donc en en UMTS 2100, en itinérance sur une antenne Orange (voir notamment plus bas le code opérateur 018).
 
Pour calculer UARFCN, c’est très simple. Pour un code UARFCN compris entre 9600 et 10850, il suffit de diviser par 5. Pour un code UARFCN compris entre 2700 et 3100, la formule est : UARFCN + 1700 / 5.
 
Le code opérateur mobile ?
 
Pour conclure, ajoutons une autre astuce pour connaitre le réseau opérateur. Depuis le menu du « Field test », rendez vous dans la rubrique « MM Info » puis allez dans « Serving PLMN ». Notez le champ « Mobile Network Code ». Normalement vous devriez obtenir les codes de Free Mobile : 015 et 016 (ou 018 lorsque vous êtes en itinérance sur les antennes Orange).
 
 
Alors sur quelle fréquence êtes-vous ? En itinérance ? Sur une antenne Free Mobile ? N’hésitez pas à nous faire part de vos retours dans l’agora de cet article.
 
NB : Ces explications sont valables pour tous les opérateurs et sous n’importe quelle version d’iPhone.
 
Merci à Phaéton

COMMENTAIRES DES LECTEURS (110)
Afficher les 105 premiers commentaires...


Envoyer message
 
points
Posté le 11 février 2013 à 13h04

L'important est le canal : 10737 ou 3037. Le reste est de la cuisine Apple...


snickerz
Envoyer message
 
3908 points
Posté le 11 février 2013 à 14h15
Poil?Gratter a écrit
Les personnes qui "pardonnent" parce que Freemobile est jeune sont certainement des gens qui n'ont pas un besoin "vital" (pro ou perso) de leurs services mobiles.
Oui. Free a justement bouffé le marché (juteux) des cartes prépayées.
Quand au forfait à 2€ "Quand on sait qu'il rapporte entre 5 et 7€/mois", vous omettez la question "est-il rentable" (au sens comptable du terme) ! Toutefois vous avez deux sources officielles pour répondre à cette question: 1) La Licence 3G de Freemobile, qui indique clairement que les premières années d'exploitation sont financées par l'ADSL de Free; 2) L'examen des Bilan trimestriels d'Iliad montre bien comment sont orientés les comptes de Freemobile.

3) Les déclarations de XN affirmant que ce forfait n'est pas vendu "à perte"

Posté le 11 février 2013 à 14h31
snickerz a écrit
 Oui. Free a justement bouffé le marché (juteux) des cartes prépayées. Quand au forfait à 2€ "Quand on sait qu'il rapporte entre 5 et 7€/mois", vous omettez la question "est-il rentable" (au sens comptable du terme) ! Toutefois vous avez deux sources officielles pour répondre à cette question: 1) La Licence 3G de Freemobile, qui indique clairement que les premières années d'exploitation sont financées par l'ADSL de Free; 2) L'examen des Bilan trimestriels d'Iliad montre bien comment sont orientés les comptes de Freemobile. 3) Les déclarations de XN affirmant que ce forfait n'est pas vendu "à perte"

Prenons un seul chiffre:

Fin 2012, la facture d'itinérance à payer à Orange-France s'élève à 500 millions d'Euros, pour environ 5 millions d'abonnés en fin d'année.

Combien faut-il d'abonnements "rentables" à 2€ qui rapportent "entre 5 et 7€/mois" pour régler cette facture ?

Au delà de la facture d'itinérance, il y a le déploiement du réseau, la masse salariale, les frais fixes, les impôts, etc etc etc


snickerz
Envoyer message
 
3908 points
Posté le 11 février 2013 à 15h22

Si c'était aussi simple. Même Free avec les chiffres exactes ne peut pas déterminé précisément combien cela a pu rapporter en terme de recrutement ADSL supplémentaire. 

Le réseau mobile est déployé en parallèle du réseau fibre, dont la rentabilité avec un amortissement sur X années doit être un petit cauchemar à calculer dans les livres de compte :D

Free ne pouvait pas devenir un grand opérateur d'envergure nationale sans proposer du mobile. Et être MVNO .. bof bof bof. C'eut été facile. Mais pas vraiment dans l'esprit de la maison :p (Idem pour la fibre à vouloir déployer en P2P au lieu du GPON)

Posté le 11 février 2013 à 18h43
snickerz a écrit
Si c'était aussi simple. Même Free avec les chiffres exactes ne peut pas déterminé précisément combien cela a pu rapporter en terme de recrutement ADSL supplémentaire.  Le réseau mobile est déployé en parallèle du réseau fibre, dont la rentabilité avec un amortissement sur X années doit être un petit cauchemar à calculer dans les livres de compte :D Free ne pouvait pas devenir un grand opérateur d'envergure nationale sans proposer du mobile. Et être MVNO .. bof bof bof. C'eut été facile. Mais pas vraiment dans l'esprit de la maison :p (Idem pour la fibre à vouloir déployer en P2P au lieu du GPON)

Oui, je suis en phase avec votre point de vue.

Ce qui m'étonne, c'est qu'apparemment X.N. est la première fortune de France dans les NTIC (selon le magazine "Challenges"). Donc il semble avoir les moyens financiers d'investir, et il ne pouvait ignorer que la téléphonie mobile est un gouffre financier au début.

Lui qui est (fut ?) un entrepreneur très avisé, se rend-il compte de cette exécrable réputation qui s'étale et s'amplifie toutes les semaines (sur Freemobile, mais ça commence à gronder aussi coté fixe), quand ça n'est pas tous les jours ? Mystère.

Dans l'ADSL fixe, sa réussite fut de proposer un produit moins cher, mais surtout qui avait des performances et des fonctionnalités bien supérieures à la concurrence. Avec le mobile, c'est hélas la situation inverse.

Ça me parait super risqué comme stratégie pour l'image de marque de Freemobile, puis par extension de Free et du groupe Iliad ..


snickerz
Envoyer message
 
3908 points
Posté le 11 février 2013 à 19h32

La fortune de XN dépend du bon vouloir de la bourse. Si Free fait faillite : plus de milliards. Pour les investir il faudrait vendre et perdre sa majorité absolue. 

au final ils investissent le cash qu'ils génèrent : le milliard dans la fibre, centaines de millions d'€ en licence, idem en déploiement. Le FCF n'est pas illimité non plus xD

INSERER UN COMMENTAIRE

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par e-mail.
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Que sera la Freebox "surprise" qui sera lancée fin 2014 ?